Et viva la révolution

Synopsis et Consensus de la critique

Un petit prince russe, un peu escroc - et aventurier cupide invétéré - , Dimitri Vassilevitch Orlovsky, recherche un fabuleux trésor caché quelque part à Piedras Negras, au Mexique. Il compte sur la confession de Lazoya, bandit de grand chemin promis à une pendaison imminente, pour l'aider à dénicher le magot. Surgit alors Mary O'Donnell, Irlandaise et femme de grande volonté, en quête, elle, d'un nouveau héros pour la Révolution. Elle jette son grapin sur Lazoya...

¡Viva la muerte... tua!

critique du public :

3

critique presse :

3,1

  • Genre
  • Sous-genre
  • Thématique
  • Émotion
  • Origine
  • Studio
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites