Tamara Vol.2

    J'aime:
    Affiche du film Tamara Vol.2
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Tamara Vol.2

    UTILISATEURS
    (2.5 pour 2 notes)
    + Fiche complète

    Tamara Vol.2 : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Tamara
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film La chanson du dimanche, la série  (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Incruste (L&#039;)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Bécassine !
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Vieux Fourneaux
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Gaston Lagaffe
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Tamara Vol.2

    Tamara s’est séparée de Diego depuis deux ans, sur une dispute non réglée... Elle vient d’avoir le BAC. Avec Sam, elles partent vivre l’aventure étudiante à Paris ! Les boutiques chics, les nuits folles, les beaux gosses branchés… Et aussi les taudis hors de prix ! Du coup Tamara et Sam acceptent une colocation providentielle que leur propose Wagner dans un bel appartement Hausmannien. Seul problème : le coloc surprise qu’il leur impose est… Diego, qui a intégré le Racing Club en natation et ne trouve pas non plus de quoi se loger.

    Photos du film Tamara Vol.2

    Ajouter une photo du film Tamara Vol.2

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Tamara Vol.2
    1634 Vues

    Listes avec le film Tamara Vol.2

    Ajouter une liste au film Tamara Vol.2
    Ah, la colocation! Qu'est-ce qu'elle est belle cette époque de ta vie quand tu n'arrives plus à te frayer un chemin dans la pièce tellement il y a des canettes de bières et des boîtes de...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Tamara Vol.2
    tinalakiller
    Le 08/11/2018
    380 critiques
    Un scénario peu crédible

    Tamara vol. 2 s’attaque à deux sujets : la vie étudiante et celle des « influenceuses ». Que Tamara n’aille jamais à la fac par glande est plutôt crédible. En revanche, que sa copine Sam refuse d’aller en cours alors qu’elle est en première année de médecine, j’y crois moyen mais admettons. En revanche, la colocation chez Wagner le riche a de quoi agacer dans le sens où le film n’a pas envie de se mouiller pour montrer la véritable vie des étudiants. C’est du TF1, c’est du beau, nos jeunes loulous sont logés dans un grand bel appartement parisien « style Rococco » uniquement, on ne veut pas montrer la misère et les difficultés des étudiants, nan, ça c’est pas vendeur. Puis, m’intéressant plus ou moins à l’univers des « influenceurs », l’histoire de Tamara l’Instagrammeuse en vogue ne m’a pas du tout convaincue. Je sais bien que des gens deviennent soudainement célèbres juste en faisant des photos ou en parlant de leurs chats, mais là on n’y croit pas. Les photos et vidéos postées sur le réseau ne donnent pas envie de s’intéresser davantage au personnage donc pourquoi deviendrait-elle célèbre ?

    Parfois un sentiment de gêne

    Je savais pertinemment que Tamara n’allait pas proposer la mise en scène de siècle, le premier volet en proposait déjà une proche des téléfilms diffusés sur TF1. Ce n’est pas un film qui prétend une quelconque ambition artistique, on sait très bien à quel type de long-métrage on a affaire, on va pas jouer les hypocrites non plus. Mais il y a vraiment deux séquences (en gros le générique d’ouverture et la danse à Deauville) qui sont vraiment gênantes avec des effets spéciaux pourris. Pas sûre que ce soit du volontairement kitsch. De plus, j’ai un petit souci avec Héloïse Martin, l’interprète du rôle-titre. Elle dégage beaucoup de sympathie (impression confirmée dans Danse avec les stars – ouais je me cultive parfois le samedi soir) mais son jeu m’a paru souvent faux, encore plus que dans le premier volet (en tout cas, à l’époque, cela m’avait moins frappée mais si ça se trouve j’ai vu le film en étant complètement déchirée). C’est dommage face à un personnage important en terme de « représentation ».

    Des comédiens au service d’un film léger et bienveillant

    Heureusement, en dehors de l’interprétation très discutable d’Héloïse Martin, la distribution est très convaincante et étonnamment cohérente en mêlant à la fois des acteurs confirmés et respectés, des moins connus pour le grand public, des « espoirs » ou encore des jeunes qui ne sont pas à l’origine des acteurs. Rayane Bensetti (décidément ils font tous Danse avec les stars) s’en sort pas si mal, le casting « jeunes » est par ailleurs très satisfaisant. Même le Youtubeur (pas drôle) Jimmy Labeeu s’en tire bien. Noémie Chicheportiche (qui reprend le rôle de Sam tenue par Oulaya Amamra dans le premier volet) est également la bonne surprise du casting, je suis persuadée qu’on reverra cette jeune actrice dans de bons projets. Parmi les « moins jeunes », Sylvie Testud en mère poule inquiète et Blanche Gardin en voisine bizarroïde apportent une véritable fraîcheur au film. De plus, le film a beau être bourré de défauts, ce n’est pas forcément celui sur lequel on a envie de taper. Tamara vol.2 prône avec certainement trop de gentillesse des valeurs louables pour le grand public. Je préfère encore ça à des comédies vulgaires, ennuyeuses, jamais drôles (même pas une seconde) avec des blagues douteuses.

    Site web:  https://tinalakiller.com/2018/11/08/dvdtrafic-tamara-vol-2/
    Platinoch
    Le 18/11/2018
    73 critiques
    Un grand merci à TF1 Vidéo ainsi qu’à Cinétrafic pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Tamara vol.2 » d’Alexandre Castagnetti, dans le cadre de l’opération DVDtrafic.

    « Je suis venue à Paris pour changer de vie. Je ne suis plus la petite provinciale. Je veux de l’aventure... Je veux être la nouvelle Tamara ! »

    Tamara est séparée de Diego depuis deux ans. Elle quitte enfin le nid pour vivre l’aventure étudiante à Paris avec sa copine Sam. En galère d’appartement, elles acceptent une coloc avec Wagner. Problème : Diego fait partie du lot, et il n’est plus célibataire ! Pour Tamara, qui rêve d’oublier sa petite vie de province, ça commence mal… Et tout se complique lorsqu’elle flashe sur James, le mec parfait : étudiant-photographe-mannequin-DJ canon, star des réseaux sociaux ! Pour l’approcher, elle va devoir devenir populaire et jouer dans la cour des grandes… Tout ça sous le regard de Diego… Entre la fac, l’ex, le futur-ex et des parents toujours sur son dos, il va falloir faire les bons choix !

    « C’est pas mon ex, c’est mon petit frère »

    Réalisateur en 2004 du très oubliable « L’incruste, fallait pas le laisser entrer ! », Alexandre Castagnetti avait ensuite mis sa carrière ciné entre parenthèse pour se consacrer pendant plusieurs années, avec son compère Clément Marchand, au projet musical « La chanson du dimanche » qui, contre toute attente, connaitra un certain succès. Il faut attendre 2013 pour le voir revenir à la réalisation avec « Amour et turbulences » puis « Le grimoire d’Arkandias ». Mais c’est avec « Tamara », adaptation de la bande-dessinée de Zidrou et Christian Darasse, qu’il se fera véritablement connaitre du public en 2016. Deux ans plus tard, et après l’intermède raté de « La colle », il donne une suite aux aventures de Tamara.

    « C’est trop cool, il m’a tagué »

    On l'avait quitté lycéenne. Ce deuxième opus nous propose de retrouver Tamara devenue une jeune femme, prête à quitter son Pas-de-Calais natal pour aller faire ses études à Paris. Plus encore qu'une nouvelle vie, c'est une forme d'émancipation que le réalisateur offre ici à son héroïne qui, loin de son encombrante mère, aura tout loisir d'expérimenter les joies de la vie nocturne. Mais entre deux vérités amusantes (la difficile recherche d'un studio), le film abuse un peu (trop ? ) des clichés, notamment sur la superficialité parisienne, symbolisée par une bande d'étudiants branchouilles particulièrement tête à claques. Et par une volonté trop marquée d'être à tout prix à la mode, via la sous-intrigue pas très intéressante de gagner de la popularité via les réseaux sociaux. Pour le coup, Castagnetti tente un audacieux mélange de références (« L'étudiante », « L'auberge espagnole », « Les hommes préfèrent les grosses », « Trop belle pour toi »), qui abouti à un étrange malstrom à l'esthétique téléfilm, sauvé in fine par la fraicheur de ses interprètes. Distrayant, tout juste.

    Le blu-ray : le film est présenté en version originale française (5.1).

    Côté bonus, le film est accompagné d’une quinzaine de scènes coupées (12 min.).

    Edité par TF1 Vidéo, « Tamara vol.2 » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 7 novembre 2018.

    Le site Internet de TF1 Vidéo est ici. Sa page Facebook est ici.


    Site web:  http://www.toile-et-moi.fr/2018/11/tamara-vol.2.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites