Ghostland

Suite au décès de sa tante, Colleen et ses deux filles héritent d’une maison. Mais dès la première nuit, des meurtriers pénètrent dans la demeure et Colleen doit se battre pour sauver ses filles. Un drame qui va traumatiser toute la famille mais surtout affecter différemment chacune des jeunes filles dont les personnalités vont diverger davantage à la suite de cette nuit cauchemardesque.Tandis que Beth devient une auteur renommée spécialisée dans la littérature horrifique, Vera s’enlise dans une paranoïa destructrice. Seize ans plus tard, la famille est à nouveau réunie dans la maison que Vera et Colleen n’ont jamais quittée. Des évènements étranges vont alors commencer à se produire…

Ghostland
  • Genre Epouvante-Horreur
  • Thématique Violent , Surnaturel , Monstres , Écrivains , Film controversé
Listes de films avec Ghostland
Le film d'épouvante-horreur à la française
Depuis quelques années, on assiste à un renouvellement du cinéma de genre français. Du Thriller au film fantastique en passant par le cinéma d’horreur-épouvante, les spectateurs et amateurs de film de genre sont comblés. Cette nouvelle vague de film de genre ici dénommé films d’horreur-épouvante à la française est représentée chaque année au festival fantastique du film de Gérardmer. Comme très souvent dans ce type de cinématographie, si les spectateurs sont satisfaits, les critiques de la presse restent généralement très sévères. Côté influences les réalisateurs de ces productions récentes revendiquent l’influence directe du cinéma américain des années 70 aussi bien dans le domaine du fantastique que celui du thriller.
Histoires d'écrivains au Cinéma

La littérature a toujours été une source intarissable d'inspiration pour le cinéma. On ne compte plus, aujourd'hui, les adaptations d'oeuvres littéraires sur grand écran. Cette fascination pour la littérature amène donc naturellement les cinéastes à nous raconter les vies des écrivains, dans des biopics aux formes légères et dynamiques (Colette), ou plus dramatiques (Truman Capote, Mary Shelley, Sagan, ou The Happy Prince, sur Oscar Wilde). Parfois, le film biographique devient fantasmé, et prend une forme de comédie (Edmond, Shakespeare in love). Les histoires d'écrivains au cinéma mêlent en tout cas bien souvent talent littéraire et vies personnelles difficiles (Pour le pire et pour le meilleur, Plaire, aimer et courir vite)...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites