Critiques du film: Annabelle 2 : La Création du Mal
    Annabelle 2 : La Création du Mal
    Ajouter une critique au film
    Annabelle 2 : La Création du Mal
    bobmorane75
    Le 12/09/2017
    245 critiques
    Préquelle du déjà décevant Annabelle de John R. Leonetti, auquel David F. Sandberg (Dans le noir) retombe dans les travers de son précédent avec la quasi obscurité des images au profit du son, et en ne faisant illusion que le premier tiers pour décevoir à son tour, quand il avait le plus dur.
    Pourtant, le récit partait bien avec efficacité et émotion quand l’accident nous surprend violemment. L’ambiance se pose bien avec l’arrivée des jeunes filles dont l’amitié forte entre les deux gamines, et les premiers pas dans cette lugubre demeure. Jusqu’à l’apparition de Bree et la voix rauque d’Annabelle, les effets marchent avec plaisir et angoisse, et puis s’étire la narration avec facétie joyeuse, morts et disparitions classique mais sympa à suivre, pour finir platement dans la plus décevante fin qui soit tellement c’est classique et sans originalité. Au final cet énième film du genre sort son épingle du lot sans vraiment convaincre ni réellement décevoir, réussi à mettre émotion et ambiance délétère, mais passant à côté d’un chouia d’une meilleure finition possible. Angoisse, frayeur et amusement garantis pour un divertissement assuré.

    bobmorane75
    Le 12/09/2017
    245 critiques
    Préquelle du déjà décevant Annabelle de John R. Leonetti, auquel David F. Sandberg (Dans le noir) retombe dans les travers de son précédent avec la quasi obscurité des images au profit du son, et en ne faisant illusion que le premier tiers pour décevoir à son tour, quand il avait le plus dur.
    Pourtant, le récit partait bien avec efficacité et émotion quand l’accident nous surprend violemment. L’ambiance se pose bien avec l’arrivée des jeunes filles dont l’amitié forte entre les deux gamines, et les premiers pas dans cette lugubre demeure. Jusqu’à l’apparition de Bree et la voix rauque d’Annabelle, les effets marchent avec plaisir et angoisse, et puis s’étire la narration avec facétie joyeuse, morts et disparitions classique mais sympa à suivre, pour finir platement dans la plus décevante fin qui soit tellement c’est classique et sans originalité. Au final cet énième film du genre sort son épingle du lot sans vraiment convaince ni réellement décevoir, réussi à mettre émotion et ambiance délétère, mais passant à côté d’un chouia d’une meilleure finition possible. Angoisse, frayeur et amusement garantis pour un divertissement assuré.

    Site web:  http://glandeurnature.over-blog.com/
    olivier.demangeon.5
    Le 23/10/2017
    1014 critiques
    « Annabelle 2: La Création du Mal » est un très bon film d’horreur. L’histoire est familière, mais vient harmonieusement se positionner par rapport au précédent film. L’intrigue est puissante et l’ambiance est particulièrement bien construite. Le développement est classique, avec une montée en puissance des événements et des manifestations de l’esprit maléfique. Le rythme est volontairement lent afin de créer une atmosphère anxiogène dans cette maison isolée. La distribution offre de très bonnes prestations. La photographie est très réussie et la bande originale, bien que discrète, contribue à maintenir le spectateur en état de tension aux moments clé. Une suite très agréable et très plaisante, qu’on peut aisément recommander.

    Site web:  http://wp.me/p5woqV-4Tc
    sebd59
    Le 11/08/2017
    466 critiques
    Il aurait été difficile de faire pire que le premier film et si ce second volet de la poupée possédée n’est toujours pas à la hauteur d’un film Conjuring, ce second volet est bien meilleur que le premier. Même si l’horreur de ce film s’accompagne toujours de jumpscares prévisibles, l’angoisse est réellement présente tout le long du film et cela augmente sur la durée. De plus, l’histoire est beaucoup moins bancal que précédemment et le démon est bien plus présent et ne se limite pas seulement à déplacer la poupée. Dans ce second volet, il est plus présent et plus sadique qu’avant. Après, dans le noir, David F. Sandberg, le protégé de James Wan, nous offre de nouveau un film à l’image soignée et qui joue avec la lumière. Pour résumer, Annabelle 2 : les origines du mal n’est pas le film d’horreur digne d’un Conjuring, mais l’on s’en approche et l’on passe tout de même un bon moment avec quelques bonnes frayeurs.

    Site web:  http://1oeildanslasalle.canalblog.com/archives/2017/08/11/35573383.html
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites