From Paris with love

    |  7 |
    J'aime:
    DEUX AGENTS. UNE VILLE. AUCUNE PITIÉ. - Un jeune employé de l’ambassade des Etats-Unis à Paris doit faire équipe avec un espion américain pour arrêter une attaque terroriste dans la ville, mais leurs méthodes et leurs caractères sont bien différents. Le « buddy-movie » noir et violent a été réalisé par Philippe Morel, fidèle de l’écurie Besson et spécialiste du cinéma d’action à qui l’on doit déjà Banlieue 13 et Taken. C’est la première fois que John Travolta a eu l’opportunité de travailler en France, opportunité qu’il attendait depuis plus de trente ans.
    Affiche du film From Paris with love
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    From Paris with love

    UTILISATEURS
    (2.9 pour 152 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 33min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    From Paris with love : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Banlieue 13
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Hitman
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Taxi 4
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Taken
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Brick Mansions
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Taxi 3
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film From Paris with love

    James Reese travaille comme assistant personnel de l'ambassadeur américain à Paris. Fort de cette position d'insider', il se voit parfois contacté par les Forces Spéciales, à qui il rend quelques menus services. Une vraie frustration pour lui qui se rêve en agent secret, et qui ne demande qu'à sortir de l'ombre pour jouer les gros bras. Alors que se prépare un sommet international, le miracle arrive : on lui confie une vraie mission, et un vrai partenaire, Wax, qu'il récupère le jour même à l'aéroport. Mais pour James, la confrontation aux méthodes musclées de cet agent surentraîné ne sera pas de tout repos...

    Photos du film From Paris with love

    Ajouter une photo du film From Paris with love

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de From Paris with love
    2085 Vues
    1551 Vues
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film From Paris with love

    Ajouter une liste au film From Paris with love
    Merci pour vos votes! Cette session 2010 est dorénavant close, passons à 2011! N'oubliez pas de voter pour vos films préférés sur le nouveau classement... D'ici là, bonne année 2011, et bons films!
    Vous cherchez une liste des meilleurs blockbusters du cinéma mondial ? Votre recherche s'arrête ici puisque cinetrafic a compilé une liste des plus gros films à succès de l'histoire du cinéma....
    Quelle est la recette pour réussir un bon Buddy Movie? D'abord, vous prenez un flic vétéran (alcoolique de préférence) qui n'a plus de contact avec sa femme et/ou ses enfants. Ensuite, vous...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film From Paris with love
    cristal
    Le 27/02/2010
    211 critiques
    De Pierre Morel on avait pu apprécier (quoiqu'avec modération) l'efficace "Taken", thriller musclé inscrit dans un contexte actuel dérangeant. Avec ces 'Bons baisers de Paris', l'honnête faiseur qu'est Morel fait honte à la société de production et de distribution créée par Luc Besson, Europacorp. Ce dernier étant scénariste du film, on pouvait s'attendre un minimum à une volonté d'être efficace. Loin de là, le film s'évertue à surjouer les codes de la grosse comédie américaine des années 90 où deux types aux méthodes différentes doivent cohabiter. Soit Travolta (très fun, avouons-le), gros bras qui éclate tout ce qui bouge, et Jonathan Rhys-Meyers, petit bras étonné par les méthodes peu catholiques de son coéquipier, avec lequel bien sûr il devra cohabiter pour le meilleur et pour le pire. Une chose se précise sans doutes ; les films produits et écrits par Besson sont d'un racisme primaire totalement idiot. Le scénario semble n'être qu'une bombe envoyée à la gueule des cultures non-européennes pour les exterminer. Le tout sous l'aspect amusé d'un divertissement relax mais qui, finalement, ne contient de second degré que dans son duo d'acteurs et la relation qui s'établit, tout en dialogues cul-terreux. Pour le reste, il y a franchement de quoi douter de cette vision caricaturale des peuples, où asiatiques, arabes et pakistanais en prennent sérieusement pour leur grade, tandis que le film est une hymne triomphale à la coopération d'une politique française actuelle avec la lumière soit-disant salvatrice des Etats-Unis. "From Paris with love" n'est construit que là-dessus, comme si le film devenait alors un moyen comme un autre de crédibiliser certains engagements douteux. Pire, le scénario se termine sur cette abominable séquence où, par l'apologie de l'amour, une terroriste hésite à se faire sauter car elle a des sentiments pour son fiancé. L'idée en elle-même est tellement ridicule qu'elle en devient carrément drôle dans sa mise en image improbable. "From Paris with love" a certes pour atouts quelques séquences d'action qui décoiffent (quoique celles-ci sont d'une telle gratuité qu'elles en deviennent presque pénibles), mais le fond est tellement creux - avant même d'être pervers - qu'il ne s'agit que d'un énième blockbuster à la française venu satisfaire quelques fâchistes dans l'âme. Tout cela est donc abrutissant sous toutes les formes.

    Site web:  http://moncinemamesfilmsmonart.blogs.allocine.fr/
    jeremie747
    Le 09/07/2010
    264 critiques
    Pas besoin de tortiller, "From Paris with Love" est d'une nullité abyssale. John Travolta, insupportablement cabot, n'est pas tellement aidé par des dialogues ridicules, des rebondissements très prévisibles et un scénario aussi stupide que famélique... Archétype de ce que Besson peut produire (et écrire !) de pire, on y retrouve des thèmes chers à son coeur : les jeunes de banlieues, des grosses bagnoles, des Chinois qui dealent de la cocaïne et des putes et un héros sévèrement burné. Si seulement ça se contentait d'être mauvais, on passerait notre chemin en se demandant juste pourquoi ce genre de navet ne sort pas directement en DVD. Mais quand Pierre Morel nous assomme de raccourcis douteux et d'explications pathétiques sur le terrorisme, l'intégrisme et l'islamisme, on se dit que ce film, en plus d'être très mauvais, est surtout d'une dangereuse bêtise.

     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites