The Rover

    |  4 |
    J'aime:
    CRAIGNEZ L'HOMME QUI N'A PLUS RIEN A PERDRE - Cinéaste en compétition officielle au festival de Cannes 2014, le réalisateur de Animal Kingdom propose un thriller encore plus sombre, dans le bush poussiéreux d'Australie. Western moderne avec des touches de science-fiction, The Rover met en scène un duel violent entre deux hommes dangereux perdus dans des mines. Mélange des genres et intensité des jeux d'acteurs sont les maîtres mots de ce film choc.
    Affiche du film The Rover
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    The Rover

    UTILISATEURS
    (3.05 pour 65 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 42min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    The Rover : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Mad Max 2 : Le Défi
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Steel Dawn
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Furia
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Mad Max
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Running Man
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Fils de l&#039;homme
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film The Rover

    Dix ans après l’effondrement de l’économie occidentale, les mines australiennes sont encore en activité, et cette industrie attire les hommes les plus désespérés et les plus dangereux. Là-bas, dans une société moribonde où survivre est un combat de chaque jour, plus aucune loi n’existe. Eric a tout laissé derrière lui. Ce n’est plus qu’un vagabond, un homme froid rempli de colère. Lorsqu’il se fait voler la seule chose qu’il possédait encore, sa voiture, par un gang, il se lance à leur poursuite. Son unique chance de les retrouver est Rey, un des membres de la bande, abandonné par les siens après avoir été blessé. Contraints et forcés, les deux hommes vont faire équipe pour un périple dont ils n’imaginent pas l’issue...

    Photos du film The Rover

    Ajouter une photo du film The Rover

    Critiques Blog du film The Rover

    LeCinephileAnonyme
    Le 01/06/2014
    21 critiques
    Ne vous fiez pas à la Bande Annonce, le film est moins bon qu’"Animal Kingdom" son prédécesseur. Si Guy Pearce est excellent en homme taciturne et sans limite près à tout pour retrouver sa Rover, Robert Pattinson lui, déçois. Il est important de noter qu’ici, Pattinson joue autre chose que du Pattinson. Maintenant, il ne lui reste plus qu'à le faire mieux.

    Site web:  http://lecinephileanonyme.wordpress.com/2014/06/01/cannes-2014-critique-de-the-rover-un-bon-casting-ne-fait-pas-un-bon-film/
    LeCinephileAnonyme
    Le 01/06/2014
    21 critiques
    Ne vous fiez pas à la Bande Annonce, le film est moins bon qu’Animal Kingdom son prédécesseur. Si Guy Pearce est excellent en homme taciturne et sans limite près à tout pour retrouver sa Rover, Robert Pattinson lui, déçois. Il est important de noter qu’ici, Pattinson joue autre chose que du Pattinson. Maintenant, il ne lui reste plus qu’à le faire mieux.

    Site web:  http://lecinephileanonyme.wordpress.com/

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de The Rover
    18588 Vues
    661 Vues

    Listes avec le film The Rover

    Ajouter une liste au film The Rover

    Au temps des effets spéciaux et des écrans géants, les fans de films d'action, de courses-poursuites et de grosses voitures, dérapages et autres...

    Matrix, 28 jours plus tard, Mad Max, Waterworld, Akira, La Planète des singes, Mortal Engines (produit par Peter Jackson)... que la cause soit la guerre nucléaire, la...

    Lorsque l'humanité, telle qu'on la connaît, se trouve oppressée au cinéma par des forces supérieures ou par elle-même, le film d'anticipation, souvent dystopique, pafois post-apocalyptique,...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film The Rover
    potzina
    Le 14/09/2014
    164 critiques
    Avant toute chose, je dois faire un aveu : j'ai un trèèèès gros faible pour Guy Pearce. J'ai vu une bonne partie de ses films et il se peut que je ne sois pas très objective concernant ses différentes prestations. Au moins, c'est clair.

    Ceci étant dit, j'ai beaucoup aimé THE ROVER dans sa globalité. L'histoire est prenante, dense et âpre. Le monde dans lequel évolue les personnages est désespérant et d'une grande violence. Les êtres qui le peuplent obéissent à leurs instincts les plus bas. En bref, ce n'est vraiment pas la joie.

    Lire la suite sur le blog !

    Site web:  http://le-bric-a-brac-de-potzina.blogspot.fr/2014/09/the-rover-under-the-skin-enemy-critique-avis.html
    DLCH
    Le 10/12/2014
    172 critiques
    Alors oui, ça se passe dans une Australie post-apocalyptique mais ne vous attendez pas à voir " Mad Max " (ni " Priscilla, folle du désert ")... D'ailleurs, si vous voulez voir du " Mad Max ", ben rematez " Mad Max " en fait (non je ne suis pas payée à l’occurrence... Mais Mel, si tu m'entends).
    Il ne se passe pas grand-chose niveau scénario, par contre, niveau cinéma, ça envoie du jambon !

    Le Pitch :
    Un type (Guy Pearce) se fait voler sa bagnole par une bande de gars et, comme il est fétichiste des deux subwoofers et de l'écran LED 107cm que l'équipe de " Pimp my ride " venait tout juste de lui installer dedans (et c'est rassurant de se dire que même après l'effondrement du système, les émissions de qualité perdureront), il va tout faire pour retrouver les gars en question, leur péter la gueule et récupérer son bien (non mais oh !).
    Pour ce faire, il va pouvoir compter sur l'aide du petit frère un peu neuneu d'un des gars (Bobby Pattinson, aussi à l'aise dans le registre debilo-dramatique que dans le registre comico-gnan-gnan des viandox-movies de la saga Twilight), que son aîné n'avait pas trop trop hésité à abandonner à moitié crevé sur un bout d'asphalte en début de film.

    Bon j'ai peut-être un tout petit peu extrapolé sur certains détails mais le plus gros est là.
    On est donc sur du film se déroulant dans un futur proche, du néo-western dystopique, mi road-trip mi buddy-movie (dans le même genre sortis en 2014, il y a The Battery -avec nettement plus de zombies- ou Hunger Games -avec nettement plus de Jennifer Lawrence), pas franchement mené à un rythme effréné mais avec une ambiance particulière, de vraies idées de cinéma, où l'utilisation à contre-emploi de la musique et du contemplatif a du sens, où chaque prise de vue, chaque plan, chaque paysage constituent autant de cas d'étude pour les écoles de cinéma.

    En tant que simples spectateurs, on constate que la photo est superbe, qu'elle crée une atmosphère captivante, que les acteurs sont parfaits dans ce monde avare de dialogues et de relations humaines, voire d'humanité tout court (après c'est vrai qu'il faut aimer le didgeridoo et le filtre Aquatic sur l'image).

    Un film à la réalisation au service de son propos, qui montre finement cette dimension où le malaise, la violence, le mal-être, la résignation et, plus que le désespoir, l'absence d'espoir, règnent.

    Site web:  http://www.delacritiquehysterique.com/2014/12/the-rover-de-david-michod.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites