Critiques du film: Gravity
    Gravity
    Ajouter une critique au film
    Gravity
    Nio_Lynes
    Le 12/11/2013
    286 critiques
    On a beaucoup parlé de Gravity bien avant sa sortie, sans doute trop pour ne pas constater à nouveau les effets d'une trop grande attente prononcée par le marketing démentiel autour du film. Certes, ce n'était pas comme pour Prometheus où toute une station de Paris avait été remodelée aux couleurs du film, une rame désservie uniquement pour l'occasion comme si elle surgissait de l'inconnu rien que pour le futur spectateur par exemple mais quand même, difficile d'échapper aux multiples bandes annonces qui filtrèrent un peu partout, d'autant plus que les critiques étaient toutes unanimes (une occasion de plus de se méfier à laquelle on ne fait jamais trop attention).

    Evidemment comme souvent j'y allais officiellement en ayant rien lu pour ne pas me faire un avis tout de suite, officieusement je savais que le film allait me plaire même s'il avait des points faibles...


    ...La suite sur le blog (chronique très longue). :)

    Site web:  http://dvdtator.canalblog.com/archives/2013/11/12/28411822.html
    DLCH
    Le 17/11/2013
    169 critiques
    "Gravity" n'est pas un chef-d'œuvre... ... mais c'est un grand film !

    Si l'on est amateur de sensations fortes au cinema (mais pas nécessairement de manèges vomito-laxatifs), ça vaut définitivement le coup d'y aller : il y a là tant de prouesses technologiques et de finesse qu'on en oublie complètement la light box et qu'on se surprend à se cramponner à son siège parce qu'on tombe nous aussi !

    Ainsi, je n'ai pas envie de déblatérer pendant des heures sur ce film, tout simplement parce que j'ai aimé (et que c'est nettement moins rigolo à écrire que de démonter quelque chose, faut être honnête) et puis que d'autres l'ont tellement bien fait (fallait que je me réveille plus tôt).

    - On a parlé de la musique omniprésente (oui, elle dit qu'elle aime le silence et c'est parti pour la fanfare) mais ...

    Suite pas si concise que ça sur :

    Site web:  http://dlch.over-blog.com/gravity-d-alfonso-cuaron-n-est-pas-un-chef-d-oeuvre
    Yuko
    Le 20/11/2013
    267 critiques
    Le nouveau film d'Alfonso Cuaron a fait sensation à sa sortie et pour cause : la technique utilisée et les plans spatiaux révélés par le film font de celui-ci une expérience sensorielle des plus impressionnante. A la fois intense et spectaculaire, le film mise sur une expérience cinématographique travaillée et aboutie. Une vision dans laquelle le spectateur devient à son tour le soutien suffocant, terrifié et combatif des comédiens à l'écran.
    Une oeuvre originale et maitrisée qui, malgré un scénario relativement mince et quelques clichés, se trouve être un moment de grâce, entre suspens et apesanteur...

    Site web:  http://art-enciel.over-blog.com/preview/67e8a5c1b68b4c7aa68f37243be449e1ec59051b
    fanmovinator
    Le 03/12/2013
    14 critiques
    Un film qui a fait sensation et dans lequel on en sort pas indemme c'est un film poétique qui prouve qu'il faut pas 150 acteurs pour faire un gros film mais une seule Sandra Bullock grandiose et un Geeorge Clooney pour un magnifique film poétique et immersif

    NP212
    Le 31/01/2014
    27 critiques
    Un vrai film catastrophe, le premier plan séquence dure près de 15 minutes. C'est absolument incroyable. Peu de son, pas d'explosions, peu d'acteurs pour un maximum de frissons. Ce film nous transmet vraiment cette sensation paradoxale d'être enfermé dans l'espace, bref un vrai film à voir par tous, sans aucune hésitation.

    potzina
    Le 03/11/2013
    164 critiques
    A mes yeux Gravity est un film de pure forme, il n'y a pas de fond. Ce n'est qu'un film de divertissement sans message particulier. Je n'ai aucun problème avec ce genre de cinéma, encore faut-il qu'il y ait un peu de substance. Venant d'un tâcheron Hollywoodien, j'aurais été plus indulgente mais Alfonso Cuarón est tout sauf un tâcheron.
    Bien évidemment, il ne s'agit que de mon humble avis qui semble n'être partagé que par peu de monde. Aussi oubliez ce que je viens d'écrire et allez voir Gravity : il vous transportera peut-être "vers l'infini et au-delà" !

    Site web:  http://le-bric-a-brac-de-potzina.blogspot.com/2013/10/gravity-alfonson-cuaron-avis-critique-sandra-bullock-george-clooney-science-fiction.html
    summerday
    Le 04/11/2013
    164 critiques
    Déjà je n’avais pas du tout été emballée par Les fils de l’homme, là j’ai carrément eu l’impression d’être flouée. Le seul point positif c’est le traitement de la 3D et la mise en scène qui est plutôt intéressante. Le scénario en revanche tient sur un mouchoir de poche et les dialogues sont d’une bêtise ! Le film aurait été bien plus passionnant s’il avait été muet, au moins on aurait pu projeter notre propre imaginaire. L’errance de deux cosmonautes qui essaient de sauver leur peau fonctionne comme un thriller. Le spectateur est soumis à un stress réel qui malheureusement vire assez vite à de l’agacement tellement l’enchaînement de mésaventures pour le personnage de Sandra Bullock est risible. C’est bien simple la salle ne cessait de rire sur la fin, alors que ce n’était sans doute pas l’objectif du film. Ou alors personne ne m’avait prévenu qu’il s’agissait d’une parodie ? Je n’ai ressenti aucune empathie pour le personnage principal, j’ai trouvé le scénario d’une faiblesse abyssale et même si le film ne dure qu’une heure et demi tout rond je m’ennuyais sévère au bout d’une heure ! Du coup je m’interroge sur les qualités de jugement de tous les critiques qui ont encensé ce film que pour ma part je juge à peine médiocre ?! Certains ont même crié au génie et l’ont comparé à l’Odyssée de l’espace de Kubrick… euh…vraiment ? Mais ils n’ont peut-être pas vu Kubrick en fait, ou alors je n’ai rien compris au film.

    Ameni
    Le 02/11/2013
    123 critiques
    Un autre excellent cru 2013.

    Qui n’a pas entendu parler de Gravity ? Le pitch est simple. Des astronautes font leur job dans l’espace, dansent la macarena, bref la routine. Mais, évidemment un pépin (ou plutôt des milliers de pépins lancés à 80 000 km/h) arrive et les deux survivants doivent… survivre et donc regagner la Terre. Pas besoin d’aller plus loin, on peut d’ailleurs reprocher à Gravity son scénario un peu trop simple mais celui-ci recèle plus de trésors que prévu et l’enrobage est juste… magnifique (plein les z’oreilles et plein les mirettes).

    Parlons donc esthétique, effets spéciaux et plans. Bref, le visuel. Là, pas de doute, c’est magnifique, époustouflant, fantastique, vertigineux, tourneboulifiant et fantastibuleux. Et, parce qu’il faut le reconnaître, la 3D mérite ici largement sa place. Comme quoi, tout arrive. Alfonso Cuarón sait s’en servir, sait se servir de l’environnement vide et angoissant, sait nous balancer des plans admirables (jusqu’à la scène de fin, très forte).

    Gravity oppresse, Gravity angoisse et le silence n’en est que plus terrible. Même si pour le coup, moins de musique et plus de silence aurait sans doute aidé encore plus à l’immersion. Je chipote un peu car un film qui immerge autant le spectateur (par le spectateur j’entends votre serviteur of course), c’est rare. On n’est pas dans un bête film dans l’espace. Ici, l’environnement est véritablement mis en valeur.

    Je passerai très rapidement sur les interprètes dans la mesure où ils ne sont que deux + 1 voix (c’est Ed Harris en même temps. Merci générique). Sandra Bullock est bluffante (d’autant plus quand on voit que son autre film 2013 est la comédie Les flingueuses. Cette femme est un caméléon). Bref, bluffante de sobriété et de talent. George Clooney est parfait dans son rôle, même en étant bien moins présent. D’autant qu’Alfonso Cuarón a l’excellente idée de le rappeler à notre bon souvenir.

    Là où Gravity est intéressant, c’est sur le cheminement qu’il fait prendre. Le film se termine, on se remet des émotions ressenties durant 1h30 (court et intense), on se dit que quand même c’est un putain de beau film. Puis, on se dit que bon, l’héroïne a quand même bien la poisse mais que le scénario est ptête un brin faiblard. Mais bon, c’est une histoire de survie, dans l’espace, ça réduit pas mal le champs des possibles surtout quand le film joue autant la carte du réalisme. Ah, le réalisme… là on se dit que quand même la fin est un peu bancale et qu’il y a quand même des grosses ficelles (mais que c’est un putain de beau film).
    Finalement, on réfléchit à d’autres éléments, d’autres plans. A cette femme qui a un passé qui se trouve mêlé très discrètement à sa mission (tout le truc de lâcher prise qui revient à au moins 2 occasions, de tourner la page, de renaître, d’évoluer. Et avec ces deux derniers verbes je pense que ceux qui ont vu le film comprendront).

    Gravity est magnifique (est-ce que je l’ai déjà dit ?), son scénario n’est certes pas son point fort, comporte certaines bancalités (ça se dit ça ?), mais tout film ne peut s’appeler Prisoners. D’autant que celui-ci a aussi ses p’tites cachotteries. La fin est certes assez discutable, plus de noirceur aurait été sympa. Mais bon…
    Là où j’ai un peu peur c’est sur le rendu de Gravity sur petit écran et en 2D. Est-ce que ça ne va pas trop réduire l’intensité du film ?

    En tout cas, ça m’a soufflé et je n’en demandais pas plus.

    Site web:  http://blogameni.wordpress.com/2013/11/02/gravity-alfonso-cuaron/
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites