Cité rose (La)

    |  4 |
    J'aime:
    - La cité rose, comédie dramatique touchante, surfe sur les clichés de la banlieue sans pour autant la stigmatiser et offre une jolie leçon sur l'importance de suivre ses rêves. Le film suit le quotidien de Mitraillette, un jeune garçon de 12 ans, qui vit dans la cité rose, entourée de sa famille et qui rêve, en secret, de sortir avec Océane, la plus jolie fille du collège.
    Affiche du film Cité rose (La)
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Cité rose (La)

    UTILISATEURS
    (4.05 pour 26 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 39min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Cité rose (La) : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Commune (La) (Série)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Kings (Série)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Khamsa
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film La Cité des Hommes
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Squale (La)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ma 6-T va crack-er
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Cité rose (La)

    "Mitraillette" a 12 ans. Il vit à la Cité Rose, sa cité qu'il ne quitterait pour rien au monde.
    Son univers, c'est sa famille : Isma, son cousin de 16 ans, qui admire Narcisse, le caïd du quartier et prend un mauvais chemin. Son grand frère, Djibril, 22 ans, étudiant à La Sorbonne et qui rêve de devenir avocat. Mitraillette, lui, aimerait juste sortir avec Océane, la plus belle fille du collège...
    Leurs destins sont liés, au sein d'un quartier, au coeur de ses tours où les rêves, parfois, se payent cash.

    Photos du film Cité rose (La)

    Ajouter une photo du film Cité rose (La)

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Cité rose (La)
    10091 Vues

    Listes avec le film Cité rose (La)

    Ajouter une liste au film Cité rose (La)
    Les banlieues défavorisées des grandes villes françaises sont une question sociale que l'on tarde à régler en France. Mais il ne faut pas y voir que violence et malheur. Si le cinéma français choisit...
    Après Sheitan en 2006, Kim Chapiron revient avec Dog Pound, récit de trois jeunes délinquants enfermés en centre de détention. Seuls ou en bande, à l’extérieur ou entre les murs d’une prison, dans les...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Cité rose (La)
    filou49
    Le 04/10/2013
    148 critiques
    Comme son titre l'indique, la cité rose aborde la cité sous un angle bien plus léger et bien plus solaire que le film de Plan B.

    D'ailleurs, il est assez amusant de constater que c'est quasiement le double inversé de la cité de la violence: alors que le film de Ben Drew est constamment tragique et très noir, à part à la toute fin où une note d'espoir parfaitement bienvenue vient affleurer, dans la cité rose, le film est quand même bien solaire, exception faite de la fin ( que l'on devine dès le prologue), qui prend un virage tragique assez radical.

    Mais durant le reste du film, le jeune cinéaste Julien Abraham joue pas mal la carte de la chronique avec pas mal d'humour, notamment grâce à toutes les scènes avec Mitraillette, un petit gamin de 12 ans à la bouille et à la tchatche mémorable. L'acteur Azize Diabate Abdoulaye est la vraie révélation du film, et dans les bonus du DVD, un original et passionnant making off nous montre que le bonhomme est pareil dans la vie de tous les jours.

    Le reste de l'interprétation est plus inégale, et ces approximations dans le jeu et dans la réalisation empechent de rentrer dans l'histoire dans les 20 à 30 premières minutes ( comme dans La cité de la violence, mais de façon encore bien plus criante) où craint un peu la débandande. Et finalement , là encore, le film prend vraiment son envol après le premier tiers, et arrive vraiment à nous rendre attachants ces personnages et à suivre avec grand plaisir les péripéties de Mitrailette et de ses copains.

    1-La-Cite-Rose-copyright-Sebastiaan-Deerenberg

    Dans le making off du film, le réalisateur nous parle de son envie de faire un film qui parle de la banlieue sans en occulter les violences, mais qui soit rassembleur et surtout pas source de divisions entre communautés.

    Dans la cité rose, chaque personnage possède au fond de lui sa part de rêve qui prend différentes formes (l'amour, l'argent, la réussite sociale) et ce parti pris des auteurs de ce film est tout à fait louable.

    Usant d'un montage sec et le film a le rythme et l'energie qu'il faut, et les dialogues font souvent mouche ( sauf parfois, comme lors de l'entretien d'embauche du jeune avocat noir, trop écrit pour convaincre), ce film est une bonne surprise qui nous montre que le cinéma français sait encore nous parler des banlieues avec un certain talent.

    Site web:  http://www.baz-art.org/archives/2013/09/12/27951866.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites