Critiques du film: Les Ames vagabondes
    Les Ames vagabondes
    Ajouter une critique au film
    Les Ames vagabondes
    Geoffrey_Nabavian
    Le 26/10/2015
    66 critiques
    Un film dégoulinant. Un véritable exemple en la matière.

    bobmorane75
    Le 10/09/2013
    245 critiques
    J’avais adoré le livre de Stephenie Meyer pour l’avoir relu plusieurs fois, et mon désir de le voir avait été exacerbé par l’attente de sa réalisation, surtout pour un tel blockbuster. L’occasion de le revoir en dvd m’a permis de me replonger dans l’univers. Loin d’être déçu, il était évident à l’avance qu’il ne pourrait pas être possible de retranscrire les 600 pages d’un tel monument en deux heures de film, sauf d’en faire une trilogie, qui aurait sans aucun doute été plus judicieux. Du coup, l’adaptation comporte de nombreuses différences, plus dans les détails qui ont leur importance et sur les protagonistes, que dans l’histoire elle-même, mais aussi dans la perception des sentiments et événements. Ainsi, la structure est bien respectée, de même que le déroulement des actions, et les personnages principaux sont bien à leur place. C’est surtout la subtilité et la sensibilité des émotions et des passions terriblement marquants qui sont trop atténués. L’ambiance est du coup plus froide, aseptisée et trop lisse. Il n’en reste pas moins vrai que le film est vraiment sympa, et dans lequel j’ai eu grand plaisir à retrouver les protagonistes, dans une belle histoire angoissante d’invasion de la Terre par des extraterrestres qui prennent possession de nos corps et nous emprisonnent dans notre corps. Quelle terrible sensation que d’être interné en nous même, et de ne plus pouvoir s’exprimer et agir par notre propre volonté. Andrew Niccol restitue donc bien cette sensation angoissante et étouffante, mais il donne trop de force de résistance à Mélanie, qui en réalité n’a que très peu d’emprise et de moyen d’intervenir sur Gaby, sauf par le truchement des sentiments amoureux et de toute l’humanité qui envahit à son tour l’âme de l’extraterrestre. La mise en scène, les paysages et les couleurs vives sur une musique intrigante donnent un sentiment de plénitude, qui angoisse d’autant plus que l’humanité est en voie d’extinction sans la moindre violence, ni fracas ni fureur. J’ai beaucoup aimé la métallisation à l’extrême aux couleurs brillantes des parasites, tels les voitures, motos, hélicos, et les reflets des pupilles qui sont effrayants. Quant à tous ceux qui n’ont ni lu le livre, vierges de toutes attentes et ressentis, l’histoire sous forme de thriller ne peut que leur plaire, tant l’histoire est passionnante. Notamment cette romance croisée dans un même corps, entre l’humaine et son amoureux, et l’hôte et un autre humain. Complexe mais astucieux et amusant. Enfin, le monde aussi étrangement calme et apaisé ressemble plus à une mort lente psychiatrique qui plairait à nombre de dictateurs.
    De fait, le film repose entièrement sur les belles épaules de Saoirse Ronan (Les Chemins de la liberté), dont il faut avouer qu’elle est encore excellente, combinant sensibilité et conviction, charme et talent. La trop belle Diane Kruger (Les adieux à la Reine) est puissante de beauté et d’envoûtement, réussissant à passer de la glaciale traqueuse à la vive et généreuse jeune femme. Il est vrai qu’e toutes les deux occultent pas mal leurs comparses, qui arrivent tout de même à tirer leur épingle du jeu grâce à leurs qualités. C’est le cas de Jake Abel (Numéro quatre) et Max Irons (Le chaperon rouge), ou Boyd Holbrook (Harvey Milk) et Scott Lawrence (The social network) qui sont très bien, mais de fait, en retrait. Quant William Hurt (J’enrage de son absence) est parfait, de même que le gamin Chandler Canterbury (After.life). J’aime beaucoup Emily Browning (Les intrus) qui reste marquante même avec un trop court rôle, ou comme Frances Fisher (Any day now).
    Le film Les âmes vagabondes d’Andrew Niccol, distribué par la Metropolitan Filmexport, est disponible depuis le 17 août 2013 en DVD. Il est proposé en version originale anglaise, et version française, avec des sous titres français et pour sourds et malentendants. Il est également proposé des bonus avec un making of plutôt sympa, composé d’entretiens avec les interprètes qui nous font part d’anecdotes sur la réalisation et leurs ressentis. Des scènes coupées et des commentaires audio sont un plus. Enfin, un entretien avec Stephenie Meyer, apporte son point de vue entre son livre et la réalisation avec sa passion communicative.

    Site web:  http://glandeurnature.over-blog.com/
    summerday
    Le 12/09/2013
    164 critiques
    Les âmes vagabondes est une histoire de science fiction et de romance. Le récit se déroule dans le futur alors que des aliens ont colonisé la planète et se sont implantés dans les corps des humains. Afin de résister à ces envahisseurs les humains se regroupent et se réfugient dans des zones isolées. Mélanie (Saoirse Ronan) et son frère Jamie (Chandler Canterbury) font partie de cette poignée de rebelles. Lorsque leur famille est prise par les aliens ils se retrouvent seuls. Mélanie rencontre Jared (Max Irons), un garçon qui survit lui aussi seul. Très vite le trio est soudé et une histoire d'amour débute entre les deux jeunes adultes. Puis, Mélanie est faite prisonnière et on lui injecte la présence d'un autre être. Sauf que l'esprit de Mélanie résiste et parvient à convaincre son habitante de l'aider à s'enfuir. Mélanie est pourchassée par la traqueuse (Diane Kruger), prête à tout pour mettre la main sur cette fascinante humaine dont l'esprit parvient à surpasser la présence de son alien. Lorsque Mélanie rejoint une communauté où elle retrouve son frère, Jared et son oncle, elle découvre que chacun se méfie de son occupante prénommée Wanda, notamment Jared qui croit à un piège. Seul Jamie sent la présence de sa sœur. L'affaire se complique lorsque Wanda semble tomber amoureuse d'un autre réfugié, Ian (Jake Abel).

    Combat intérieur pour Mélanie et Wanda, original trio amoureux, course-poursuite bien menée avec la traqueuse, tous ces éléments, ainsi qu'un casting à la hauteur, font de ce film un bon divertissement. Je ne pensais pas autant adhérer mais j'ai passé un bon moment. Le film est bien meilleur quand il est dans l'action, pas vraiment lorsqu'il essaie de mettre en scène des idées préconçues sur la fraternité, la tolérance et autres valeurs politiquement correctes. Je dirais même que ces passages sonnent un peu faux et heureusement qu'ils ne sont pas trop nombreux. Le suspense est maintenu jusqu'au bout avec réussite, le spectateur se demandant laquelle de Mélanie ou Wanda aura le dessus et dans quelles circonstances. Au moins là dessus, pas de déception. J'ai aussi aimé que le film ne soit pas une impressionnante accumulation de scènes d'action. Il y en a, et il y a des décors plutôt raffinés qui nous donnent l'impression d'être dans un futur assez proche, mais il y a surtout des scènes de l'intimité des héros et c'est ce qui fonctionne le mieux.

    anais85740
    Le 19/07/2014
    1 critique
    j'ai trouvais se film juste géniale! Au début le titre ne m'avais pas inspiré ^^ Mais plusieurs personnes de mon entourage me l'on conseiller! Je les regarder et je l'ai adorer ;) je vous conseille de le regarder :) vous serez surpris ! En parlant du film les acteurs sont très doué ;) j'espère qu'il y auras une suite !

    keira3
    Le 16/09/2013
    72 critiques
    Saviez-vous que Stephenie Meyer avait écrit autre chose que la saga Twilight? Dans Les Ames Vagabondes, il n'est pas question de vampires mais d'extra-terrestres qui envahissent la Terre et prennent le contrôle des corps des humains. En effet, les "âmes" (des boules bleues brillantes de la taille d'une main) prennent possession des corps et remplacent leurs âmes. On peut les repérer grâce à leurs yeux qui brillent d'un éclat bleu surnaturel.

    Ainsi, l'héroïne de cette nouvelle trilogie (un seul volume est sorti à l'heure aujourd'hui), Melanie Stryder est capturée au début du film. Mais malgré la présence de l'âme dans son corps, celle-ci se bat pour reprendre le contrôle. L'âme (surnommée Gaby), poussée par la forte présence de Melanie, s'enfuit et part retrouver Jared, l'homme que Melanie aime (vous suivez jusque là?)

    C'est Andrew Niccol, un maître de la science-fiction (Bienvenue à Gattaca, dernièrement Time Out, moins bon mais correct) et réalisateur du petit bijou Lord of War (qui avait offert à Nicolas Cage un de ses meilleurs rôles depuis ses 10 dernières années) qui est aux manettes. Autant dire qu'on aurait espéré beaucoup beaucoup plus ! En effet, au début le film développe une intrigue d'anticipation classique mais qui tient la route jusqu'à ce que Gaby arrive chez les rebelles et retrouve Jared, l' "ancien" petit ami de Melanie, et Ian, qui n'est pas insensible au charme de Gaby. Un triangle amoureux se forme (tient ça vous rappelle pas quelque chose ?) et Gaby/Melanie passe une heure du film à papillonner et s'interroger entre ces deux garçons sans qu'aucune alchimie ne se forme. Pourtant Max Irons n'est pas mal, Saoirse Ronan joue très bien, mais cela est beaucoup trop artificiel pour être passionnel, trop niais pour vraiment nous séduire et nous convaincre de cet amour, sensé être plus fort que l'âme tentant de prendre le contrôle.

    Les scènes de combats sont sympathiques, les décors bien faits, la photographie jolie, visuellement le film est plaisant à regarder. On regrettera juste une histoire d'amour prenant le dessus sur la partie SF, surtout quand on sait de quoi est capable Andrew Niccol, ici sous-employé. La fin qui laisse présager une suite donne quand même envie de connaître le futur de nos -désormais- 4 héros. Pas désagréable mais rien de bien stimulant ou renversant dans ce film plutôt destiné à un public adolescent. Pour les autres, essayez Elysium de Neill Blomkamp, plus désespéré et nerveux.

    Site web:  http://mycinekeira3.over-blog.com/
    Uchroniqueur
    Le 03/11/2015
    130 critiques
    Un film de science-fiction long, calme, avec une ambiance particulière qu'apporte la si belle Saoirse Ronan dont le calme et la douceur irradie l'ambiance générale. Un soin exigeant apporté à la photo, aux décors, aux paysages grandioses. Un film agréable avec beaucoup de plans larges qui nous laisse respirer et parvient à relevé le défi du contraste entre une réalité oppressante d'invasion, d'occupation et de traque et une esthétique sereine grandiose et spacieuse. Ici on ne sombre pas dans la facilité de la caméra qui vibre, ni de scénes plongées dans l'obscurité, de caches sordide, de plans épileptiques, de décadence post apocalyptique, les personnages sont fins et même nos envahisseurs sont beaux. Un film avec une grande qualité esthétique et un scénario intéressant qui n'est pas traité de façon bébête. Un beau film qui se donne à voir avec générosité.

    jbbtr
    Le 30/07/2013
    1 critique
    coucou j'ai trouvé ce film vraiment hyper méga cool il est trop bien j'aime l'histoire d'amour et aussi tout dans ce film en fait mais je vous laissent découvrir en tout cas je le recommande fortement!!!!!!

    Lessabs
    Le 23/09/2013
    9 critiques
    Ayant adoré le livre, je me devais de voir le film ! C'est vrai que parfois on peut être déçue des adaptations de nos livres "coup de cœur" mais pour ma part celle-ci a été une jolie découverte ! Bien évidemment, je suis allée le voir à sa sortie en salles en mai dernier. Et je mourrai d'envie de le revoir. Alors quand j'ai vu qu'il était proposé en partenariat, j'ai sauté sur l'occasion ^_^

    J'ai trouvé que le film était assez fidèle au livre bien entendu mais de nombreux passages ont été survolés. Toujours ce problème de : "Comment retranscrire 600 pages en seulement 2h de temps ???" et bien malgré cela, je dois avouer que cela ne m'a pas plus dérangé que ça. Il était nécessaire de réduire certaines parties car sinon le spectateur n'aurait pas eu de rebondissements et se serait peut-être même ennuyé.

    Pour ce qui est du jeu des acteurs, j'ai trouvé Saoirse Ronan extraordinairement douée car il faut le dire c'est bien elle qui a le rôle le plus complexe ... Deux personnages en un pas évident je pense. Les 2 beaux gosses qui incarnent les prétendants de Mélanie et de Gabi sont assez convaincants. Diane Kruger, elle, est absolument flippante en traqueuse obsessionnelle !

    Quelques libertés ont été prises au niveau de la fin (épilogue dans le livre) notamment au sujet du personnage de Gabi. J'appréhendais beaucoup ce passage car lors de ma lecture, je ne l'avais pas du tout apprécié et surtout ce qui advenait de Gabi disons que j'étais quelque peu choquée. Une fin plus triste aurait été sans doute mieux mais Stéphanie Meyer aime les "Happy End" tout le monde le sait ! Dans le film, la fin reste cependant la même mais le réalisateur a pris une liberté énorme sur le personnage de Gabi et ce n'est pas pour me déplaire. Je ne veux pas trop en dire pour ne pas gâcher le suspense du film. Je trouve que cette fin de film est juste parfaite et nettement moins choquante ... J'espère que certains verront de quoi je parle ?!

    Sinon dans l'ensemble, on peut dire que ce film est une belle adaptation dans tous les sens du terme. Les tableaux sont très agréables (couleurs, décors, paysages ...) à l'œil. Les musiques aussi ce qui nous permet de bien rentrer dans le film. La retranscription des "âmes" à l'écran est comme je me l'étais imaginée sauf le regard des humains possédés c'est encore plus flippante sur un écran que dans mon imagination. Ce film laisse vraiment à réfléchir sur notre vie sur la terre et c'est d'ailleurs assez angoissant ...

    J'ai beaucoup aimé les bonus du DVD notamment le making-of du film. Je suis toujours friande de ce genre de reportages. C'est toujours très impressionnant de voir le boulot derrière tout ça.

    C'est donc avec un immense plaisir que je visionnerai ce film encore et encore ! D'ailleurs, après cette petite séquence cinéma, j'avoue qu'il m'a donné très envie de relire le livre :D

    Venez découvrir d'autres films sur CineTrafic dans les catégories Nouveautés et Film pour Ados. Bon visionnage les amis !!

    Je remercie chaleureusement Cine Trafic et Metropolitan Filmexport pour ce partenariat.

    Site web:  http://rosehillcottage.hautetfort.com/archive/2013/09/23/les-ames-vagabondes-5179180.html
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites