Nouveaux chiens de garde (Les)

    |  6 |
    J'aime:
    - Les nouveaux chiens de garde, documentaire social, tente à travers des interviews, des analyses poussées et des images d'archives, de dénoncer ces journalistes qui prônent leur neutralité et objectivité, alors que la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Le film est nommé en référence à l'ouvrage de Paul Nizan, qui dénonçait les philosophes qui s’imposaient en gardiens de l’ordre établi
    Affiche du film Nouveaux chiens de garde (Les)
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Nouveaux chiens de garde (Les)

    UTILISATEURS
    (4.15 pour 23 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 44min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Nouveaux chiens de garde (Les) : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Profession Journaliste
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L&#039;info est-elle comestible ?
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Mourir? Plutôt crever!
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Fin de concession
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Videocracy
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Gens du Monde (Les)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Nouveaux chiens de garde (Les)

    En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi. Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, le film dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d'une information produite par des grands groupes industriels du Cac40 et pervertie en marchandise...

    Photos du film Nouveaux chiens de garde (Les)

    Ajouter une photo du film Nouveaux chiens de garde (Les)

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Nouveaux chiens de garde (Les)

    Listes avec le film Nouveaux chiens de garde (Les)

    Ajouter une liste au film Nouveaux chiens de garde (Les)

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Nouveaux chiens de garde (Les)
    Ygrec
    Le 28/01/2012
    26 critiques
    « Les chiens de garde », écrit par l’écrivain Paul Nizan en 1932 dénonçait les philosophes et les écrivains de son époque devenus les fidèles gardiens de l’ordre établi. A notre époque, les journalistes, éditorialistes, experts médiatiques ont pris le relais. Bien sûr, nous savions tout cela, mais l'ampleur du mal nous échappait peut-être. La situation est grave, mais elle est présentée, ici, avec humour, si bien que, curieusement, l'on ressort de la salle avec une grande envie de faire quelque chose pour que cela change. Et pourtant le constat est affligeant !
    Un documentaire à ne pas rater, et surtout à recommander.

    Site web:  http://leblogdygrec.blogspot.com/2012/01/les-nouveaux-chiens-de-garde-de-yannick.html
    pedro49
    Le 01/03/2012
    31 critiques
    Les nouveaux gardiens de l'ordre établi sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques. Lorsque l'information est produite par les grands groupes industriels du Cac40, la presse peut-elle encore jouer un rôle de contre-pouvoir démocratique?
    En 1932, l'écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s'imposaient en véritables gardiens de l'ordre établi.
    Aujourd'hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l'ordre social. Sur le mode sardonique, Les nouveaux chiens de garde dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique. Avec cette force et précision, le film pointe la menace croissante d'une information produite par des grands groupes industriels du Cac40 et pervertie en marchandise.

    Le système de la presse des débuts du journalisme moderne jugé "antique ou soviétique" par Anne Sinclair reste, semble t'il, inchangé aujourd'hui. C'est ce que veut nous faire admettre Gilles Balbastre et Yannick Kergoat avec Les nouveaux chiens de garde. Selon eux, les journalistes font preuves d'une grande hypocrisie en clamant haut et fort leur indépendance, leur objectivité et leur pluralisme. C'est donc à ces trois qualités qui définiraient la force de la presse aujourd'hui, que Gilles Balbastre et Yannick Kergoat s'attaquent. Ils vont retourner la situation en démontrant que ces trois points forts sont, en réalité, les trois points faibles du journalisme et du journaliste.
    Le film est donc découpé en trois parties (indépendance, objectivité et pluralisme) et à chaque fois les deux réalisateurs vont partir de faits très simples pour nous démontrer que la presse et la politique forment une seule et même famille. Ainsi, ceux qui se revendiquent être le contre-pouvoir démocratique ne seraient que des gardes fou de la politique, des chiens de garde qui nous donneraient, à nous citoyens de la république, les fausses clefs pour penser. Ces experts en économie et en politique nous feraient croire que c'est notre libre arbitre qui nous guide alors qu'en réalité, nous serions menés inconsciemment par l'ordre politique.
    Sur un ton résolument ironique et satirique, Gilles Balbastre et Yannick Kergoat réalisent un tour de force qui dérange fortement tous les journalistes, toute presse confondue. Mais ne dit-on pas qu'il n'y que la vérité qui dérange ?
    Attention tout de même à ne pas tomber dans le piège qui est dénoncé par les deux réalisateurs  en prenant une certaine forme de recul sur ce qui nous est affirmé pendant ces 104 minutes...

    Site web:  http://comebackfrommovietoreality.blogspot.com/2012/03/critique-les-nouveaux-chiens-de-garde.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites