Kill for love

Gaspard de la Roche est retrouvé mort dans son château, laissant un héritage colossal de 50 millions. Est-ce un accident ou un meurtre ? Sa jeune et jolie femme, unique héritière, est à son tour en danger. Quelqu'un semble prêt à tout, même à tuer, pour s'emparer de l'immense fortune...

Listes de films avec Kill for love
Le film érotique français
Le film érotique français est issu d’une très longue tradition présente dès les débuts du cinéma. Comme les films pornographiques, aux scènes plus appuyées, les films érotiques ont existé dans les premières décennies du septième art (muets, et en noir et blanc), même si leur âge d’or se situe autour des années 70. En France, le cinéma érotique explose avec le succès d’Emmanuelle (1974), jeune femme très libérée et égérie sexuelle de toute une génération. Emmanuelle lance la mode des films érotiques (autrement appelés 'soft-core' aux Etats-Unis). La question de la sexualité est au cœur de ce cinéma souvent critiqué pour présenter une image dégradante de la femme. S'ajoute à cette nouvelle vague, l'érotisme apparenté également au genre épouvante : Jean Rollin en est l'exemple type, sachant imaginer des récits sexuels avec des éléments horrifiques (souvent les vampires). Puis ce type de cinéma connaît un frein important à son développement avec l’apparition de la loi sur la taxation. Si le film érotique a presque aujourd’hui entièrement disparu, le cinéma pornographique, abrégé « porno », continue d’exister plus que jamais, à travers le développement d’Internet et sur de nombreuses chaînes télé. Qui se plaisent à rediffuser aussi les classiques du film érotique français, vestiges d'un autre temps... A noter que cette liste recèle des cas particuliers : des films français centrés sur l'érotisme, mais le traitant comme un sujet intellectuel.
Le thriller sexuel
Pour les spectateurs de cinéma actuels, le sexe à l'écran reste excitant, même à l'heure des sites Internet. D'autant plus lorsqu'il est soutenu par des intrigues sombres et inquiétantes. Qui mènent vers une forme d'interdit, et de transgression... Les fantasmes de la saga à suspense Cinquante nuances de Grey, la perversité du film d'auteur Elle, ou le culte maléfique du corps, dans The neon demon, débouchent sur des polars aux tons originaux. Des thrillers assez noirs qui peuvent rappeler le classique du genre, Basic Instinct. Et en fin de compte, pour captiver avec des intrigues sexuelles, flirtant parfois avec l'érotisme, ces films rivalisent en matière de réalisation brillante et de recherche esthétique...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites