La vampire nue

Pierre découvre que son père fait partie d'une secte qui pratique d'étranges expériences sur une jeune femme considérée comme vampire. Cette mystérieuse confrérie cherche en réalité à découvrir le secret d'immortalité. Amoureux, le jeune homme fera tout pour délivrer la jeune femme de ses tortionnaires.

Listes de films avec La vampire nue
Le film érotique français
Le film érotique français est issu d’une très longue tradition présente dès les débuts du cinéma. Comme les films pornographiques, aux scènes plus appuyées, les films érotiques ont existé dans les premières décennies du septième art (muets, et en noir et blanc), même si leur âge d’or se situe autour des années 70. En France, le cinéma érotique explose avec le succès d’Emmanuelle (1974), jeune femme très libérée et égérie sexuelle de toute une génération. Emmanuelle lance la mode des films érotiques (autrement appelés 'soft-core' aux Etats-Unis). La question de la sexualité est au cœur de ce cinéma souvent critiqué pour présenter une image dégradante de la femme. S'ajoute à cette nouvelle vague, l'érotisme apparenté également au genre épouvante : Jean Rollin en est l'exemple type, sachant imaginer des récits sexuels avec des éléments horrifiques (souvent les vampires). Puis ce type de cinéma connaît un frein important à son développement avec l’apparition de la loi sur la taxation. Si le film érotique a presque aujourd’hui entièrement disparu, le cinéma pornographique, abrégé « porno », continue d’exister plus que jamais, à travers le développement d’Internet et sur de nombreuses chaînes télé. Qui se plaisent à rediffuser aussi les classiques du film érotique français, vestiges d'un autre temps... A noter que cette liste recèle des cas particuliers : des films français centrés sur l'érotisme, mais le traitant comme un sujet intellectuel.
Le film d'épouvante-horreur à la française
Depuis quelques années, on assiste à un renouvellement du cinéma de genre français. Du Thriller au film fantastique en passant par le cinéma d’horreur-épouvante, les spectateurs et amateurs de film de genre sont comblés. Cette nouvelle vague de film de genre ici dénommé films d’horreur-épouvante à la française est représentée chaque année au festival fantastique du film de Gérardmer. Comme très souvent dans ce type de cinématographie, si les spectateurs sont satisfaits, les critiques de la presse restent généralement très sévères. Côté influences les réalisateurs de ces productions récentes revendiquent l’influence directe du cinéma américain des années 70 aussi bien dans le domaine du fantastique que celui du thriller.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites