Valentine's Day

    |  28 |
    J'aime:
    DE L'AMOUR DANS L'AIR POUR UN CASTING DE STARS. - A Los Angeles, Valentine's Day retrace le parcours de plusieurs couples, qui se séparent et se retrouvent, de célibataires à la recherche d'amour et de parents en quête de rédemption... A la veille de la Saint-Valentin, tous sont en quête d'une même chose : être avec l'être aimé, quel qu'il soit. Film choral dans la lignée de Love Actually, Valentine's Day est une comédie romantique enjouée et drôle, où les destins se croisent et se décroisent, au rythme de relations chaotiques.
    Affiche du film Valentine's Day
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Valentine's Day

    BLOG
    UTILISATEURS
    (2.9 pour 813 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    2h 5min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Valentine's Day : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Happy New Year
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ce que pensent les hommes
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ce qui vous attend si vous attendez un enfant
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Sin City
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Angles d&#039;attaque
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Valentine's Day: ADN

    Emotions : Comédie romantique | Drôle | Romantique
    Genres : Romance
    Top Films:
    Styles Blockbuster
    Sous-genre Film choral

    Synopsis du film Valentine's Day

    Les destins croisés de couples qui se séparent ou se retrouvent, de célibataires qui se rencontrent à Los Angeles, le jour de Saint-Valentin...

    Photos du film Valentine's Day

    Ajouter une photo du film Valentine's Day

    Critiques Blog du film Valentine's Day

    3Moopydelfy
    Le 19/07/2010
    41 critiques

    Je suis assez comédie romantique, j'adore pour me détendre et décompresser me plonger dans un bon film dit de "filles". Qui a dit gnagnan??? Mon inrattable demeure Quand Harry rencontre Sally. Alors Valentine's Day a été pour moi un vrai bonheur en barre. D'accord, c'est un pur produit d'Hollywood pour la fête de la Saint-Valentin, il n'échappe pas à des clichés ni à des points faibles. Il a le mérite d'afficher d'emblée le thème avec son titre, vous le choisissez pas sans savoir. Dès les premières minutes j'ai accroché. J'ai pourtant deviné plus d'une fin de couples ou de célibataires. Loin de me gâcher le plaisir, l'histoire a su réserver de bonnes surprises. J'ai rigolé, j'ai été émue et j'ai tout simplement eu un moment la tête ailleurs. Le tout avec un casting de rêve: Julia Roberts (Kate Hazeltine) // Jessica Alba (Morley Clarkson) // Anne Hathaway (Liz) // Jessica Biel (Kara Monahan) // Jennifer Garner (Julia Fitzpatrick) // Taylor Swift (Félicia) // Kathy Bates (Susan) // Queen Latifah (Paula Thomas) // Shirley MacLaine (Estelle) // Emma Roberts (Grace). Niveau acteurs nous avons: Bradley Cooper (Holden) // Jamie Foxx (Kelvin Moore) // Patrick Dempsey (Harrison Copeland) // Ashton Kutcher (Reed Bennett) // Eric Dane (Sean Jackson) // Taylor Lautner (Willy) // George Lopez (Alfonso) // Hector Helizondo (Edgar) // Topher Grace (Jason) . Il est disproportionné, démentiel quasiment. Il m'a remis Love Actually en tête. Certains des actrices et acteurs ont su me toucher davantage.

    Synopsis : Les destins croisés de couples qui se séparent ou se retrouvent, de célibataires qui se rencontrent à Los Angeles, le jour de Saint-Valentin...



    Je retiendrais de Valentine's Day:

    des acteurs comme Ashton Kutcher romantique en diable, attendrissant et naïf le rôle lui va comme un gant. Comme si les garçons ne pouvaient pas être fleur bleue. Si j'osais j'avouerai que j'ai un penchant pour lui. Pas ma faute, il arrive à avoir l'air d'un crétin qu'on a envie de protéger et de câliner. Il est drôle, voir désopilant dans sa quête d'amour. Il forme un couple "d'amis" avec Jennifer Garner qui secoue, attire les regards. Par contre, je n'ai pas accroché au physique de l'actrice j'ai plus eu l'impression d'avoir une patineuse musclée devant moi.

    Anna Hattaway, sexy, intelligente, j'ai cru revoir le Diable s'habille en Prada. Cette actrice a un charme fou quasi naturel, il émane une touchante touche de séduction de sa personne à vous rendre chèvre. Elle me rendrait complexée. Le coup de l'opératrice de téléphone rose rend hilarant la situation tendue avec son petit ami (Topher Grace excellent dans son rôle de parfait garçon gaffeur). La même chose en pire avec Jessica Biel, si un jour je change de bord et vire célibataire, je prépare mes valises direct pour lui faire la cour. Non sérieusement, elle transpire un je ne sais quoi d'irrésistible. Puis son idée de détester la Saint-Valentin a un côté too much. Les coeurs blessés ont tendance à se créer des carapaces pour surmonter les épreuves. Pourquoi attendre une fête pour fêter l'Amour ou le désamour?



    Une mention spéciale à Bradley Cooper, Julia Roberts et le docteur Folamour Eric Dane (Sean Jackson). Des apparitions brèves mais fortes. Les scènes sont remuantes.

    Les fans de Twilight devraient être content du rôle de Taylor Lautner, pour moi, il n'apporte rien. A moins qu'il tente de souligner le "premier passage à l'acte".

    Je ne retiendrais pas les performances de Jessica Alba (j'ai manqué de rendre l'âme devant sa couleur de cheveux et son rôle) et le docteur Mamour Patrick Dempsey. Deux méchants crétins qui jonglent avec les sentiments des êtres "aimés". Le scène dans le restaurant vaut son pesant de cacahuète pareil pour celle du fleuriste.

    Les émotions sont à fleur de peu tout le long de l'histoire. Les différents destins se lient d'une manière étonnante. J'ai été touchée par celle du petit bonhomme qui veut déclarer sa flamme. Certains trouveront les scènes bêtes, moi je pense que ça colle dans le thème: l'amour à tous les âges sous toutes ses formes à tous ses stades. Le coeur qui bat lors du premier coup de coeur ou lors d'une déception, d'une rupture.



    L'amour rêvet de multiples visages et Valentine's Day en offre un beau panel. L'amour c'est pas seulement un homme et une femme. C'est tout un ensemble qui vous rend heureux. Parfois crétin, certes. Son visage est multiple: l'enfance, l'adolescence et les émois de la première relation sexuelle avec les idées de la rendre inoubliable, le vieux couple, le célibataire, l'amour d'une mère et de grands-parents, les couples hétérosexuels ou homosexuels, l'amitié... Il nous aide et nous transcende. Bref, j'ai trouvé de tout dans ce film et j'ai apprécié.

    J'ai passé un excellent moment devant une comédie qui m'a surprise, rendu le sourire et émue. Ca rattrape de loin les dernières comédies romantiques que j'ai pu voir depuis quelques semaines et notamment Kiss and Kill avec Ashton Kutcher. Mon petit côté romantique a du être séduite. Un film frais très bon pour vous détendre un soir d'été en amoureux, entre copines ou en solo.


    Site web:  http://tinyurl.com/2apc8jx

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Valentine's Day
    10924 Vues

    Listes avec le film Valentine's Day

    Ajouter une liste au film Valentine's Day
    Merci pour vos votes! Cette session 2010 est dorénavant close, passons à 2011! N'oubliez pas de voter pour vos films préférés sur le nouveau classement... D'ici là, bonne année 2011, et bons films!
    Vous cherchez une liste des meilleurs blockbusters du cinéma mondial ? Votre recherche s'arrête ici puisque cinetrafic a compilé une liste des plus gros films à succès de l'histoire du cinéma....

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Valentine's Day
    cristal
    Le 19/02/2010
    211 critiques
    Difficile de nier l'aspect mercantile d'un tel produit, véritable démarche commerciale censée redonner son importance à une Saint-Valentin boycottée par beaucoup. Cette tentative de divertissement y réussira-t-elle? Question inquiétante en vue d'une réponse effrayante. "Valentine's Day" (on ne nous ment pas sur le titre!) a eu pour instructions de toucher à tous les publics, à jouer une mélodie larmoyante et universelle pour que cela nous paraisse sincère ; il y a des indiens, des gays, des vieux, des enfants, des ados chastes, des frustrés, stars, playboys, incompris, salauds, etc. Voilà du cinéma mielleux et faux-cul, symbole d'une Amérique soi disant en paix avec ses propres démons et qui ose s'afficher comme le pays parfait où tout le monde peut vivre heureux, qu'il soit homosexuel, immigré ou SDF. Hollywood semble nous convier à une pudibonderie racoleuse et obscène où chacun doit s'y retrouver sous le cadre bienheureux de Los Angeles. "Valentine's Day" est en réalité un faux "Notting Hill" qui cache un téléfilm pour jeunes pucelles, une barbe à papa pour ceux qui vivent encore l'amour au travers des magazines et de la star attitude. La série d'acteurs (ou de présences tellement chacun est mauvais) tient d'une véritable stratégie marketing ; toutes figures 'hype' du moment y sont, entre le jeune Taylor Lautner de chez "Twilight", Julia Roberts pour le mythe "Pretty Woman", Jennifer Garner qui fait la une des magazines people, Jamie Foxx l'homme à Oscars, Queen Latifah la mamma black qui règne sur Hollywood, Patrick Dempsey le tombeur de "Grey's anatomy" qui n'oublie pas de faire son numéro de jongleur, Bradley Cooper le beau gosse de "Very Bad Trip", et on en passe... La tambouille est là, plus bête et sirupeuse que jamais, voire quasi-sectaire dans le ton imposé d'un consumérisme de l'amour, indigne d'appartenir à une lignée de grandes comédies romantiques dont "Valentine's Day" se voudrait l'héritage. 2h de films qui donnent l'impression d'une détestable journée, entre séquences répétitives, lumière d'album de famille, acteurs mous, dialogues de supermarché, révélations idiotes, film choral amateur d'une confondante naïveté, juke-box du moment et sempiternelle morale sur la fraternité et les atouts de l'amour. On peut difficilement faire plus vulgaire, indigeste et industriel que cet objet de mode bien-pensant et d'un culot mensonger effarant, qui semble nous dire : << Regardez comme tout est beau chez nous! >> . Si seulement.

    Site web:  http://moncinemamesfilmsmonart.blogs.allocine.fr/
    BIBI62
    Le 21/02/2010
    127 critiques
    Un film choral sur l'amour à tous les âges, sur ces couples ou pseudo-couples, qui se croisent, s'évitent, se déchirent, se mentent, se trahissent, s'avouent leurs secrets ou leur difficulté à assumer ce qu'ils font, bref l'histoire de la vie amoureuse dans laquelle chacun pourrait se reconnaître, de 7 à 77 ans.
    Autant le préciser, niveau cinéma, c'est du très classique, sans aucune originalité, mais pourtant jamais ennuyeux, bien rythmé, grâce à un savoureux mélange de romantisme, de bons sentiments, de charme et d'humour, et même si parfois la mièvrerie est au bord d'apparaître, il y a souvent beaucoup de bonheur et de malheur partagés, le tout est très bon enfant mais aussi très réaliste.
    Le gros atout du film c'est son casting quatre étoiles et donc ses "numéros" d'acteurs.
    Le réalisateur Garry Marshall a vraiment "utilisé" ce qui se fait de mieux en "gueules d'amour" du tout Hollywood, et curieusement cet atout en est aussi sa faiblesse, en effet il y a tellement de bons comédiens que certains sont sacrifiés et peu utilisés comme Julia Roberts (que le metteur en scène a sacrée définitivement star avec "Pretty Woman"), toujours aussi charmante, qui a pourtant de belles scènes, mais trop courtes, avec le bogoss Bradley Cooper, la nouvelle coqueluche d'Hollywood, lequel amène un évènement inattendu vers la fin.
    Mais deux comédiens se détachent particulièrement de cette belle brochette, ce sont d'ailleurs ceux qui interprètent les personnages qu'on voit le plus tout au long du film, et leur histoire commune, d'amitié puis d'amour, revient tout au long du récit et est la clef de voûte et l'intersection de toutes les autres historiettes: Ashton Kutcher d'abord, tout en fraîcheur et dynamisme au début, plus émouvant ensuite, il est vraiment bien en fleuriste tout en bonheur de croire avoir trouvé le vrai amour, et qui va vouloir faire ouvrir les yeux à son amie de toujours sur la mauvaise direction amoureuse qu'elle est en train de prendre, et celle-ci est jouée par la ravissante, magnifique et talentueuse Jennifer Garner.Elle illumine vraiment le film de sa grâce!Superbe!Les deux ont d'ailleurs le même sourire communicatif, le même charme ravageur!
    On pourra citer aussi Anne Hathaway, Jessica Biel, ou Shirley McLaine en Mamie qui ose enfin avouer ses infidélités de jeunesse à son mari, après 51 ans de vie commune!ou la mignonne histoire de ce môme amoureux de son institutrice et qui fait tout pour lui offrir des fleurs, car son coeur fait "boum boum"!
    Un divertissement charmant qui fait du bien, pour peu qu'on soit resté un peu "fleur bleue", et même si tout celà reste bien rose et bien gentillet, ce gros bonbon tendre est enveloppé dans une belle distribution, vraiment parfaite, qui apporte tout le charme qu'il faut et suffit à nous faire fondre.C'est beau l'amour!

    MA NOTE: 13/20

    Site web:  http://lecinedejo.blogs.allocine.fr
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites