Critiques du film: [Rec] 2
    [Rec] 2
    Ajouter une critique au film
    [Rec] 2
    Foxart
    Le 17/03/2010
    82 critiques
    [Rec]² reprend l'action dans la minute qui suit le premier volet en introduisant trois flics de la brigade d'intervention armés jusqu'aux dents dans un immeuble cette fois infesté de zombies affamés... On se réjouit d'avance que le film nous épargne d'interminables scènes d'exposition et l'on s'imagine d'emblée un film d'horreur et d'action sévèrement burné façon Aliens...
    On va, de suite, déchanter !
    Car, il semble que ça soit l'heure de la sieste des zombies, dès le début, puisqu'on se farcit d'emblée 20 minutes de blabla hystéro...

    Mais qu'est-ce que Plaza & Balaguero ont donc fumé ou bu pour nous infliger tant d'inépties en si peu de temps ?
    Des dialogues ridicules, un scénario tellement poussif et involontairement comique qu'on le croirait écrit par les frères Wayans pour être le nouveau Scary Movie, des twists tous plus capillotractés les uns que les autres, et les acteurs... Mon dieu les acteurs !!!
    Il faut voir ce flic hystérique au début du film, on dirait qu'il imite Adjani dans Possession, le talent en moins... Le curé exorciste (fallait quand même l'inventer celui là !) semble sorti du pire nanard italien pompant L'Exorciste...

    Et puis, tant pis, attention, méchant, maintenant je spoile !

    Le rebondissement ultime !!! au bout d'un quart d'heure, la pire idée qui soit nous est imposée comme un coup de génie...
    On n'est plus dans un film de zombies enragés mais dans Démons de Lamberto Bava, tous ces zombies ne sont donc finalement que des poupées Linda Blair commandées par un Satan de supermarché !

    Saupoudrez là dessus un mari idiot qui se fait flinguer en brandissant son sachet d'antibios pour fifille, deux ados débiles venus là par pure curiosité, avec leur caméra, cela va de soi... un curé exorciste, une zombiette découpant des carottes dans sa cuisine avant qu'on lui fourre un feu d'artifice dans la tronche et le retour gagnant de la jolie présentatrice télé "finalement qu'elle est pas morte", des bébés zombies qui marchent au plafond... j'en passe et des meilleures et vous secouez tout ça dans un grand shaker à coup d'effet de son pourri, de caméra "Orangina: secouez moi" n'importe comment, sans aucune notion de mise en scène, de rebondissements tous plus téléphonés et ridicules...

    Vous obtenez alors le plus grand navet qu'ai pondu le cinéma d'horreur depuis au moins dix ans...
    Pire encore que Giallo & Mother of tears de Dario Argento réunis...

    Et même pas drôle !

    Absolument consternant du début à la fin...

    Le pire étant que le final laisse augurer d'un troisième volet imminent...

    Pitié !!!

    Site web:  http://foxart4.blogspot.com/
    ingoruptibles
    Le 29/01/2010
    50 critiques
    Le premier opus de [Rec] n’était peut-être pas un chef d’œuvre mais avait scotché le public grâce à une tension de tous les diables, menée tambour battant dans un style (caméra subjective) discutable mais diablement efficace. Sa suite reprend les principaux ingrédients ayant fait le succès de son prédécesseur : même jour, mêmes lieux…mêmes pommes (certains personnages sont de retour, l’action se déroulant dans la continuité de [Rec]). De quoi raviver la flamme…sauf que l’opération recyclage dirigée par Jaume Balagueró et Paco Plaza ressemble plus à une démolition ! L’angoisse a totalement disparue (90 minutes de cris stridents n’ont jamais été un gage de qualité), les "héros" sont bêtes à manger du foin (le seul personnage non armé avance en tête du groupe !), les mêmes jump scares sont répétés jusqu’à plus soif... Pire encore, d’incessants mouvements de caméra finiront par donner le mal de mer au plus aguerri des navigateurs (ladite caméra ayant elle-même dû succomber devant tant de connerie). Cherry on the cake, la pseudo justification à base d’esprits et d’exorcisme atteint des sommets de ridicule, notamment lors de cette dernière scène du "révélateur infrarouge" qui entre direct au panthéon des scènes les plus daubées de l’histoire du cinéma fantastique. [Rec] 2, ou l’art de se faire hara-kiri en sabordant sa propre création…

    Pour découvrir les critiques des autres rédacteurs, rendez-vous sur le blog...

    Site web:  http://www.ingoruptibles.com/article-critique-rec-2-42602048.html
    vddan
    Le 28/06/2010
    90 critiques
    Le film : BIEN (+)



    L'action de [Rec 2] commence exactement au moment où se terminait le premier film. Voilà ce que j'en disais à l'époque : link

    Déjà premier atout, la lisibilité à l'image est de meilleure qualité, la caméra bouge toujours , mais nettement moins que le premier volet. Le scénario moins bête qu'il n'y parait, suit son cheminement et tout cela sans temps mort, en nous prenant à la gorge dès les premières minutes et ne nous lache pas jusqu'à la fin. Alors oui il y a des redites, un petit passage surfant sur "l'Exorciste"mais la manière dont c'est filmé ,le caméraman avec sa voix sortant des enceintes arrières vous prennent aux tripes, car on ressent tout ce qu'il ressent.....sur grand écran, c'est bluffant ! On est manipulé avec intelligence, on est dans la pièce avec les protagonistes et le rytme est démentiel . Si vous êtes amateur du genre, n'hésitez pas c'est encore mieux que le premier!!!
    Test complet............

    Site web:  http://critiquesdefilms.over-blog.net/article-rec-2-test-dvd-zone-2-53086713.html
    olivier.demangeon.5
    Le 21/10/2016
    1014 critiques
    « REC 2 » est une très bonne suite et donc un très bon film d’horreur. Le scénario reprend parfaitement la continuité du premier film et l’intrigue repose sur les mêmes ingrédients. Les scènes d’action sont très bien orchestrées, le rythme est soutenu et les séquences de frayeur sont efficaces. Le casting offre de bonnes prestations. L’ambiance est lugubre et n’augure rien de bon. Une suite qui fait honneur au film d’origine. Un film que les fans du genre aimeront sans aucun doute.


    Site web:  http://wp.me/p5woqV-2mq
    CRITIQUEFILMFRED
    Le 16/05/2010
    31 critiques
    Toujours filmé caméra à l'épaule, ce film et une suite beaucoup moins originale que le premier volet, ici on change totalement d'univers, dans le premier, on parlait d'un virus qui se transmet par le sang et la salive, mais ici, on parle des gens possède par les démons, complètement incohérent par rapport au premier. Mais ce n'est pas le seul point négatif (malheureusement), les acteurs ne sont pas crédibles et que dire des dialogues qui se limitent a “c'est quoi”"calme toi” “c'est qui” “Putain”"mon Dieu” pas très recherché. Comme je disais c'est toujours filmé à l'épaule, mais ici ils sont retenus les défaut du premier pour les empirés dans cette suite, trop d'effets “caméra qui marche mal”" des coupures”, donc très désagréable a regardé, c'est une vraie horreur. Pour moi ce film est une parodie du premier, car ont est rarement surpris et on flippe à aucun moment donc pas effrayant (à côté de ça les Goonies ferait peur) et le pire, c'est que je n'ai pas pu m'endormir à cause de leurs cris, alors vous comprendrai ma sympathie pour les zombies démons. Paco Plaza et Jaume Balaguero après le “Rec1“ réussi, nous font ici tout le contraire, bon ils font (peut être) ce rattraper avec Rec 3 et 4, si si, ils viennent de confirmer la suite (ça sent le pognon plein nez et pas le 7ème art), c'est deux suites seront partagées par les réalisateurs, Jaume Balaguero mettra en scène REC 3 “Apocalypse“(prévue automne 2011)
    et Paco Plaza mettra en scène REC 4 “Genesis“(prévue automne 2012), ça promet !!!!! Une chose a dire rabattez vous sur la bande annonce qui était super, car c'est tout l'inverse pour le film. Passez votre chemin…
    CRITIQUEFILMFRED

    Site web:  http://critiquefilmfred.over-blog.com/#
    cristal
    Le 26/12/2009
    211 critiques
    C'est avec surprise que se dévoile, peu à peu, cette suite d'un énorme succès commercial et critique, véritable choc dans le domaine du film d'épouvante de ces dix dernières années. Avec sa caméra à l'épaule et son huis-clos morbide toujours en mouvement, "REC" aura, sinon révolutionné, tout du moins apporté une belle claque au genre un peu trop confortable ces temps-ci du film d'horreur. Et ce second chapitre, signé par les mêmes auteurs, de renouveler avec joie un concept qui aurait vite pu tomber dans le systématisme. Il est rare qu'une suite de film d'horreur soit à ce point aboutie. Car si l'on perd fatalement l'originalité du premier chapitre, cette seconde partie de terreur ne démérite pas au niveau des idées narratives et de l'abondance de moments de peur. Il s'ajoute ici de nombreuses références au cinéma de possession (dont l'inévitable Exorciste lors d'une séquence culte d'aveux par un zombie!), croustillant second degré apporté au sérieux procédé que réitèrent les cinéastes. La prouesse technique est toujours d'un même niveau quand il s'agit de saisir les instants sans jamais porter confusion à l'image et au conduit scénaristique. Les personnages se détachent même de cette marre de sang et de cris d'effroi, grâce à la véracité d'acteurs-témoins directement plongés dans l'horreur de ce bâtiment sans lumières. "REC 2", même s'il n'évite pas la prévisible débauche d'effets (qui a fonction d'apporter son lot de cris de terreurs et de scènes gore efficaces), n'en demeure pas moins inventif dans le fond comme dans la forme ; l'invention de minis-caméras personnelles permettent de démultiplier l'action et les lieux pour un maximum de peurs et de découverte, tandis que l'immersion dans un second groupe en plein milieu du film vient apporter un changement puis un croisement efficace dans le récit, contribuant à perdre constamment le spectateur dans des méandres d'effroi sans vraiment que celui-ci sache où on l'amène. Et il y a une bonne dose de scènes cultes ici, qu'il s'agisse de la démence finale ou bien de ce corridor peuplé de zombies qui poussent un soldat à se suicider. L'enfer sans haltes que proposent Balaguero & Plaza a, une fois de plus, une délicieuse saveur de mort et de peur primale, aidée par un travail sur les décors qui sert de bout en bout l'atmosphère insoutenablement obscure du film. Une bonne surprise pour contrer l'esprit bon enfant de Noël!

    Site web:  http://moncinemamesfilmsmonart.blogs.allocine.fr/
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites