The Rocky Horror Picture Show

    |  35 |
    J'aime:
    UN MYSTÉRIEUX CHÂTEAU... UN JEUNE COUPLE... ET UNE HISTOIRE COMPLÈTEMENT FOLLE ! - Alors qu'ils sont sur la route, la voiture de Janet et Brad, tout juste fiancés, tombe en panne sous un orage violent. Le couple est contraint de s'abriter dans un château mystérieux où ils font la rencontre de ses habitants, plus étranges les uns que les autres, se livrant à de drôles pratiques. Comédie musicale déjantée et décalée, The Rocky Horror Picture Show, véritable phénomène aux Etats-Unis, est une descente aux enfers rythmée par des musiques entraînantes, des chorégraphies impressionnantes et une histoire mystérieuse, inspirée des grands classiques de l'horreur (Frankenstein).
    Affiche du film The Rocky Horror Picture Show
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    The Rocky Horror Picture Show

    UTILISATEURS
    (4 pour 93 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    1975
    PAYS:
    DUREE:
    1h 40min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    The Rocky Horror Picture Show : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Hairspray
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Ed Wood
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Frankenstein Junior
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Pink Flamingos
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L&#039;Étrange Noël de monsieur Jack
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film The Rocky Horror Picture Show

    Janet et Brad s'aiment d'un amour pur et, surtout, chaste. Après être tombés en panne sous l'orage, ils vont frapper à la porte d'un château pour demander de l'aide. En franchissant cette porte, leur amour va être mis à rude épreuve par un maître des lieux travesti et libidineux, une créature en mini-short et toute une faune de gens particulièrement étranges...

    Photos du film The Rocky Horror Picture Show

    Ajouter une photo du film The Rocky Horror Picture Show

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de The Rocky Horror Picture Show

    Listes avec le film The Rocky Horror Picture Show

    Ajouter une liste au film The Rocky Horror Picture Show
    Les films cultes sont des films qui marquent l’esprit des spectateurs de cinéma. Cette liste montre que parmi les meilleurs films cultes toutes les thématiques sont abordées pour le plus grand plaisir des...
    Des zombies, des aliens, des monstres, des horreurs, des cauchemars : oui, mais avec le rire, ou le sourire. Pour ceux qui veulent des frayeurs joyeuses, des rires sadiques, de l'humour morbide et des...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film The Rocky Horror Picture Show
    Apolline
    Le 01/10/2011
    23 critiques
    Il existe des films étranges et différents comme The Rocky Horror Picture Show.
    Un film aware dirait JCVD ! Un délire visuel et musical car RHPS est, avant de devenir un film culte de 1975, une comédie musicale crée par le britannique Richard O’Brien.

    Le réalisateur Jim Sharman adapte la comédie musicale et fait de RHPS un ovni cinématographique : imaginez les spectateurs de l’époque découvrant des personnages hommes ou femmes (on se sait pas trop tant la bi-sexualité est portée aux nues dans ce film), créatures de toutes sortes en porte-jaretelles et talons aiguilles gesticulant, dépeçant, tout en dansant et chantant du Rock’n roll, reclus dans un château digne d’un film d’épouvante des années 30 !


    Le film déroute le grand public qui juge le film trop sulfureux. RHPS se retrouve alors dans la programmation des midnight movies et trouve enfin son public. Une poignée de fans va se passionner pour le film et le rendre culte dans le monde entier.

    A ce jour il est toujours adulé.

    L’histoire : Un professeur nous raconte l’aventure d’un jeune couple américain (assez conservateur) à l’époque du Watergate. Ils décident de se marier et partent en voiture annoncer à leur professeur, qui les a fait se rencontrer, la bonne nouvelle. Mais leur voiture tombe en panne. Ils décident de trouver un téléphone (car bien sûr point de téléphone portable en 1973 !). Ils se perdent dans une nuit de pleine lune sous une pluie battante. Apparait alors, surgi de nulle part, un château sombre et inquiètant digne de celui de Dracula...

    Commence alors un bel hommage, sous forme de parodie musicale déjantée, aux films d’horreurs des années de l’entre-deux-guerres.
    Le film a un tel impact chez les fans qu’ils iront jusqu’à apprendre les dialogues par coeur, se rendant aux projections déguisés comme les personnages du film, munis d’accessoires symbolisant les scênes clés. Le film (et même ses fans !) a un tel succès durant ses trente dernières années que dans d’autres films on va le voir ! Dans Fame d’Alan Parker (1980), deux personnages du film assistent à une projection de RHPS où tous les spectateurs déguisés répètent en coeur et commentent les dialogues, tandis que d’autres, parés de porte-jaretelles dansent devant l’écran. C’est le premier film intéractif !

    Pourquoi The Rocky Horror Picture Show fascine t-il autant et depuis si longtemps ?
    Il y a beaucoup à dire sur ce film, tant par son délire visuel, ses personnages extravagants et Rock’n roll, la performance des acteurs, la musique originale bien sûr et aussi toutes les réfèrences aux films d’horreurs des années 30-40, et la réfèrence aux grands mythes (comme dans le film Phantom Of The Paradise de Brian De Palma).

    Le délire visuel : Le chateau, que le comte Dracula ne renierait pas, est le lieu principal du film, mais avec quelques frou-frou en plus et des canapés de velours rouges écarlates réfèrence à la star sulfureuse des années 20 : Mae West, mais aussi à Fay Wray (prise d’ailleurs comme modèle par FrankNFurter le maître des lieux !). Les années 20 reviennent souvent, en particulier l’Expressionisme allemand. On pense aussi à Cabaret de Bob Fosse (1972) quand les personnages sont sur la scène de la salle des spectacles du chateau. Cette fameuse scène où FrankNFurter et sa créature Rocky parodient (rendent hommage) au King Kong de 1933 ! (Ah ! Tim Curry accroché à l’antenne RKO !)

    Des créatures très glamour : Tim Curry, oui justement parlons-en, est un acteur incroyable : c’est, entre autre, le Seigneur des Ténèbres du Legend de Ridley Scott. Tim Curry est un véritable performeur : il a le charisme d’une rock star. Sa voix est si puissante ! Sa présence est incroyable dans le film ( il porte si naturellement son petit ensemble corset et porte-jaretelles. Rrrhh !) Tim Curry peut passer du comique pur quand il chante "I can make you a man" aux scènes tragiques comme celle de "I’m going home".

    Richard O’Brien, le créateur de RHPS, incarne dans le film le personnage de Riff-Raff, un des domestiques de Frank. Son personnage est le plus inquiètant et le plus mystèrieux. C’est la première créature du film que l’on voit apparaître dans une lucarne du chateau, observant le couple arrivant à la grille. Son chant lancinant semble attirer les deux tourtereaux trempés jusqu’aux os. C’est une créature étrange, sorte de Nosferatu, inspiré du film de Murneau, triste et cruel à la fois. Encore une réfèrence à l’Allemagne des années 20.

    Meat Loaf (bien sûr vous connaissez tous le génial chanteur et acteur Meat Loaf !) joue Eddie, la première création ratée de Frank. Meat Loaf perché sur sa moto, déboulant, toute pétaradante (la moto pas Meat Loaf) et entraînant tout le monde dans ses délires musicaux. C’est à ne pas manquer !

    Susan Sarandon (Thelma et Louise) apporte une touche de douceur et surtout de naïveté au film, elle rappelle le personnage de Phoenix dans Phantom Of The Paradise. A noter que dans Shock Treatment (1981) du même Sharman, sorte de suite à RHPS, le personnage de Susan Sarandon sera repris par Jessica Harper (Phoenix herself) !

    Let’s Rock ! : Bien sûr RHPS c’est surtout des numéros musicaux époustouflants qui donnent envie de se lever de son fauteuil et de rejoindre la folle équipe de Rocky afin de se trémousser sur le fameux Time warp !

    Post-Scriptum de la Dame : The Rocky Horror Picture Show c’est Halloween version Glamrock ! et c’est bien plus encore.

    Site web:  http://laurelangelouladamedansleradiateur.blogspot.com/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites