Battle for Haditha

    |  1 |
    J'aime:
    Affiche du film Battle for Haditha
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Battle for Haditha

    UTILISATEURS
    (3.4 pour 8 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 33min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Battle for Haditha : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Redacted
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Stop-loss
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Dans la vallée d&#039;Elah
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Bataille de Bassora (La)
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Messenger
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Occupation
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Battle for Haditha

    Une reconstitution de la tuerie de 24 civils irakiens par des Marines américains le 19 novembre 2005 dans la ville de Haditha, ancienne capitale irakienne des "lunes de miel", devenue aujourd'hui "terre de morts".

    Photos du film Battle for Haditha

    Ajouter une photo du film Battle for Haditha

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Battle for Haditha
    Battle for Haditha - BA VOST
    Bande-annonce VF
    5368 Vues

    Listes avec le film Battle for Haditha

    Ajouter une liste au film Battle for Haditha
    Difficile de définir la zone géographique du Proche et du Moyen Orient tant la géopolitique de cette région du monde est complexe et en perpétuelle évolution. Même si Cinetrafic n'est pas le Monde...
    Voici la sélection de DVDs mis à disposition par les éditeurs pour la première édition du programme DVDtrafic. Il y a en a pour tous les goûts : Cinéma d’auteur, blockbuster, films de genres, films...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Battle for Haditha
    loulouti78
    Le 11/02/2010
    9 critiques
    « Il existe des guerres justes. Mais le propre des guerres justes est de ne pas demeurer longtemps » écrivait le poète surréaliste égyptien Georges Henein.

    Je n’aime pas trop me servir de citations prises hors contexte mais quand je pense au long métrage « Battle for Haditha » de Nick Broomfield sorti en 2007 et paru aux éditions MK2, c’est un peu le sentiment qui m’anime.

    Le long métrage revient sur le massacre de civils irakiens perpétré le 19 novembre 2005 à Haditha par des marines américains suite à la mort de l’un des leurs tué par une bombe télécommandée posée par deux irakiens soutenus par un réseau djihadiste.

    « Battle for Haditha » est un long métrage original dans sa forme et dans son propos. Un film qui ne s’embarrasse par de faux semblants et d’allégories mais qui nous plonge plutôt au cœur d’un drame, d’un véritable crime de guerre révoltant pour la morale et le sens commun.

    Nick Broomfield donne à son œuvre la forme d’un documentaire. Nous suivons alternativement les marines, les poseurs de la bombe et les villageois de Haditha dans les heures qui ont précédé la détonation de l’engin explosif et le déchaînement de violence qui s’en est suivi. Caméra à l’épaule nous partageons le quotidien d’hommes, de femmes et d’enfants au plus près. Le travail du cinéaste est méticuleux. La reconstitution n’en apparaît que plus fidèle.

    Ses caméras filment les acteurs de cette inéluctable tragédie et donnent aux spectateurs toutes les pièces du puzzle.

    Quand l’objectif est aussi froid et intransigeant, l’horreur des faits n’en est que plus évidente

    Nick Broomfield n’éprouve pas le besoin de nous asséner des discours grandiloquents sur la nécessité de l’intervention américaine et de la coalition occidentale en Irak, ces 90 minutes se suffisent à elle-même pour nous prouver qu’un conflit aussi dévastateur que la guerre en Irak fait ressurgir chez l’homme (qu’il soit américain ou irakien, civil ou militaire) les instincts primaires les plus sombres.

    « Battle for Haditha » est un film touchant. Le spectateur est ému par le destin dramatique de pauvres citadins meurtris dans leur chair. Des civils, qui payent souvent un prix très lourd de part le monde, pris pour cibles par des militaires américains aveuglés par la soif de vengeance.

    Le metteur en scène dresse un portrait au vitriol de ces êtres, entraînés à des milliers de kilomètres de chez eux sur un terrain d’opérations très mal maîtrisé. Mais Nick Broomfield contourne avec succès un stéréotype récurrent : celui du marine surentraîné, sûr de son fait et de ses actes.

    Il dote le Caporal Ramirez (Eliott Ruiz), pourtant principal protagoniste du massacre, d’une conscience salvatrice. L’homme représente l’archétype de toute une génération de jeunes femmes et d’hommes, très souvent issus de milieux populaires, jetée au beau milieu d’un cycle de mort sans fin.

    Et à chaque nouvelle guerre l’Amérique paye immanquablement le prix du sang.

    De même la figure des poseurs de bombe est étonnante. Nous sommes aux antipodes de l’effigie du terroriste endoctriné et dévoué aveuglément à la cause. Le plus vieux des deux hommes est un ancien militaire de l’armée de Saddam Hussein, un bon père de famille, qui aime boire de l’alcool de temps en temps et dont le seul souhait est de voir partir les américains de son sol afin que renaisse la grande Irak. L’homme est anéanti par le déchaînement de violence américaine, imaginant que les soldats « se contenteraient de tirer en l’air après l’explosion de la bombe ».

    Du côté des villageois la figure de Hiba (Yasmina Hanani) émerge indiscutablement. La jeune femme enceinte de trois mois symbolise la figure d’un peuple martyrisé par trois décennies de dictature et qui subit une guerre civile sur son sol depuis sa « libération ».

    « Battle for Haditha » n’est pas un film de guerre mais un œuvre sur la guerre. Il n’y a pas de champs de bataille. Le « théâtre » des opérations se résume à de simples maisons qui deviennent des tombeaux pour leurs habitants.

    Les scènes d’action sont relativement courtes mais extrêmement prenantes. La réaction des militaires américains est disproportionnée, choquante. Les hommes de la Compagnie Kilo sillonnent un périmètre relativement restreint et nettoient la zone méticuleusement.

    Effrayant.

    Le film montre aussi la rouerie de l’armée américaine qui décore le Caporal Ramirez pour son action héroïque et qui ment au passage sur la mort des civils irakiens tués soi-disant par l’engin explosif.

    Les poseurs de bombe avaient filmé l'éclatement de cet IED (Improved Explosive Devices) et les représailles américaines. La révélation de ces images au monde entier a permis à une partie de la vérité de tracer sa route et de faire éclater la chape de plomb et de silence.

    Nick Bloomfield est exhaustif et juste dans son propos. Il n’oublie pas non plus de mettre en relief la douleur et le chagrin de ces soldats frappés durement dans leur chair et marqués par la perte de leurs camarades.

    Mais le propos de « Battle for Haditha » est qu’un fait de guerre, aussi tragique qu’il soit, n’excuse pas un acte aussi grave, d’une portée aussi phénoménale.

    Le long métrage s’achève sur la mise en cause de 5 soldats pour les crimes perpétrés à Haditha. Mais vous pourriez me demander : quid des décideurs politiques ?

    Il est certain que des tribunaux ne jugeront jamais les donneurs d’ordres quels qu’ils soient, l’Histoire peut être, le 7ème art sûrement.

    « Battle for Haditha » est à voir indiscutablement.


    Site web:  http://loulouti.over-blog.com/
    macgarner
    Le 11/02/2010
    32 critiques
    Située en plein cœur d’Irak, la ville d’Haditha est la cible d’une attaque terroriste contre un convoi de soldats américains, le 19 novembre 2005. Inspiré de ces faits réels, Battle For Haditha a de quoi surprendre les plus fragiles spectateurs. La reconstitution de cette tragédie est réellement saisissante. Caméra au poing, le réalisateur Nick Broomfield nous fait revivre ce fameux “massace d’Haditha”, durant lequel une vingtaine de civils irakiens ont trouvé la mort. Soi-disant tué par le souffle de la bombe, une vidéo d’Al Quaida envoyée au journal britannique Times révèle les dessous sanglants de cette affaire. Récompensé au festival de San Sebastian, Battle For Haditha se révèle captivant de réalisme, servit par une mise en scène au style faux-documentaire. Le cinéaste anglais a volontairement choisi d’être le plus neutre possible en dénonçant l’absurdité de la guerre selon trois points de vue différents : les marines, les civils et les insurgés. La motivation des uns s’entremêlent avec la peur des autres. On en vient à se demander encore une fois l’intérêt mutuel de ce conflit américano-irakien. Battle For Haditha s’inscrit dans la lignée des Soldats du désert et de Démineurs. A conseiller fortement aux amateurs du genre.

    Retrouvez la critique du DVD sur le blog de Mac Garner.

    Site web:  http://www.macgarner.com/2010/02/11/critique-battle-for-haditha-2008/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites