Lost Highway

    |  45 |
    J'aime:
    - Ovni tout droit sorti de l'imaginaire de David Lynch (Twin Peaks), Lost Highway, thriller fantastique, est un voyage mystérieux et hallucinant dans l'esprit perturbé d'un homme. Le film raconte l'histoire de Fred Madison, qui, parce qu'il croit que sa femme le trompe, décide un jour de la tuer. Condamné à la peine capitale, Fred revit l'histoire et l'assassinat encore et encore, mais sous différents angles.
    Affiche du film Lost Highway
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF

    Lost Highway

    UTILISATEURS
    (3.75 pour 129 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    1997
    PAYS:
    Etats-Unis,France
    DUREE:
    2h 14min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Lost Highway : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Mulholland Drive
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Twin Peaks: Fire Walk with Me
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Inland Empire
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Blue Velvet
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Black Swan
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Barber : l&#039;homme qui n&#039;était pas là
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Lost Highway


    Si Fred Madison a bien tué Renee, sa femme, pourquoi ne parvient-il pas à s'en souvenir ? Et que signifient donc ces étranges cassettes vidéo que recevaient Fred et Renee tous les matins ? Pourquoi Fred déteste-t-il les caméscopes ? Et qu'est-ce que tout ceci a à voir avec Pete Dayton, simple mécano et ami de M. Eddy, puissant mafieux ? Les réponses à ces questions ne se trouvent peut-être pas au bout de "Lost highway"...

    Photos du film Lost Highway

    Ajouter une photo du film Lost Highway

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Lost Highway
    1
    2
    3
    page 1

    Listes avec le film Lost Highway

    Ajouter une liste au film Lost Highway
    Le thriller psychologique est un genre très répandu au cinéma. Souvent adapté à partir de roman ou tiré de livres ce genre est apprécié par tous les spectateurs de cinéma. Les ingrédients qui composent le...

    La magie du cinéma est que vous pouvez devenir prisonniers à Alcatraz, Shawshank ou Cold Mountain sans quitter votre canapé. Pour imaginer comment se passe la vie...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Lost Highway
    Yuko
    Le 04/03/2011
    268 critiques
    Lost Highway est certainement l’emblème le plus fort de l’oeuvre de David Lynch et de ses deux mondes miroir.

    Véritable oeuvre poétique aux forts accents de mystères, le film incarne les torpeurs schizophréniques dans lesquelles se noie son personnage principal.

    Double de lui-même, Fred Madison représente à lui seul cette folie lui permettant de se perdre, dans une atmosphère des plus effrénée, sur la route de la raison. Véritable bandeau spatio-temporel, l’autoroute devient le chemin d’une quête vers l’essentiel de l’être, vers le moi de tout homme.
    Rêvée ou vécue, la vie de Fred devient cette figure déconstruite chère à l’oeuvre de Lynch. Dédoublé, l’homme devient cette partie de lui-même qui lui échappe, conformément à ses désirs les plus fous... Bill Pullman (Fred Madison) comme Balthazar Gelly (Pete Dayton) qui incarnent le personnage masculin de Lost Hightway réussissent, par une interprétation toujours très juste et parfois inquiétante, à déconcerter le spectateur qui assiste impuissant à sa chute.

    Renee et son double sensuel, Alice Wakefield, témoignent également d’une quête du désir pour le personnage principal. Personnalité dédoublée, tantôt froide et dure (Renee) tantôt charnelle et désirable (Alice), elle incarne la féminité sous ses divers aspects.
    Loin de l’image maternelle de Blue Velvet, Renee/Alice incarnent la femme et l’objet de désir toujours inaccessible au mental masculin. Si les deux femmes se donnent, ce n’est jamais sans une certaine réserve, à l’image du dialogue qui intervient entre Pete et Alice venant de faire l’amour :
    - “Je te veux”
    - “Tu ne m’auras jamais.”

    Les rapports entre les personnages Lynchéens ne sont jamais aisés. Dédoublés comme les personnages qui les incarnent, leurs sentiments se drapent de mystères.
    A l’image du “petit bonhomme blanc” qui apparaît subitement à Fred Madison sur le visage de son épouse puis lors d’une soirée où, lui tendant un téléphone, il lui demande d’appeler chez lui pour vérifier sa présence là-bas...
    Matérialisation charnelle d’une folie ou d’une schizophrénie pure, Lynch joue sur les mystères et les liens dévoilés au spectateurs n’apparaissent souvent que fictions irréelles.
    Soutenue par une image nette et ciselée, le film baigne dans une atmosphère sombre où se multiplient les fondus au noir, les scènes de peurs retenues et de crispations lourdes.
    Renfermant les plus noires angoisses de son réalisateur, le film devient dès lors un monde fascinant où se mêlent vie réelle, cauchemar psychédélique et allusions fantasmagoriques...

    Fantastique objet d’étude, l’oeuvre de Lynch trouve sa dimension onirique, une fois de plus, dans le son. Extrêmement travaillé, il révèle l’état d’esprit des personnages et distille avec habileté l’angoisse dans une scène, comme le noir sur un tableau.
    Oeuvre aux bruits sourds, elle dérange et fascine les sens... Comme l’illustre l’ouïe fine des deux protagonistes masculins de l’histoire (l’un pour la musique, l’autre pour la mécanique) le film s’incarne dans un univers au son lugubre et mystérieux.

    Un film à la fois sombre et lumineux comme les deux faces d’un même monde.
    Certainement la plus belle oeuvre de Lynch.

    Site web:  http://art-enciel.over-blog.com/article-lost-highway-de-david-lynch-68542495.html
    Daydreamer
    Le 20/10/2012
    760 critiques
    Le meilleur film de Lynch à mon sens, encore plus mystérieux et envoutant que Mulholland Drive.

     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites