Mise à mort du cerf sacré

    |  3 |
    J'aime:
    Affiche du film Mise à mort du cerf sacré
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VO

    Mise à mort du cerf sacré

    UTILISATEURS
    (4.3 pour 8 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    Irlande
    DUREE:
    2h 1min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Mise à mort du cerf sacré : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Les Proies
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Lobster
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L&#039;Affaire Roman J.
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Aux yeux de tous
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Mademoiselle Julie
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Les Voies du destin
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Mise à mort du cerf sacré: ADN

    Emotions :
    Top Films: Film Drame 2017

    Synopsis du film Mise à mort du cerf sacré

    Steven, brillant chirurgien, est marié à Anna, ophtalmologue respectée. Ils vivent heureux avec leurs deux enfants Kim, 14 ans et Bob, 12 ans. Depuis quelques temps, Steven a pris sous son aile Martin, un jeune garçon qui a perdu son père. Mais ce dernier s’immisce progressivement au sein de la famille et devient de plus en plus menaçant, jusqu’à conduire Steven à un impensable sacrifice.

    Photos du film Mise à mort du cerf sacré

    Ajouter une photo du film Mise à mort du cerf sacré

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Mise à mort du cerf sacré

    Listes avec le film Mise à mort du cerf sacré

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Mise à mort du cerf sacré
    nathvaaucinema
    Le 16/12/2017
    0 critique
    La force de ce film repose dans son fort pouvoir de suggestion. Une menace est bien présente, on ne la comprend pas, la famille semble l'accepter mais l'appréhende sans la comprendre. On craint en permanence une violence invisible, l'ambiance devient glaçante et l'issue de ce drame nous laisse pantois. Yórgos Lánthimos a osé aller au bout de son idée folle, il n'avait pas le droit d'en faire autrement, mais il nous impose une souffrance psychologique puisqu'on veut savoir où on nous amène, on accepte de s'immicer dans cette attente folle, on est fasciné, on se laisse surprendre à rire de certaines situations. On se demande si on a le droit d'en rire, le malaise s'installe, le scénario est parfait, Lánthimos a gagné.

    Site web:  http://nathvaaucinema.canalblog.com/
    le_Bison
    Le 20/11/2017
    157 critiques
    Inquiétant, sombre, dérangeant.

    Pourtant, Colin Farrell a une belle maison, entouré de deux beaux enfants, et d’une ravissante femme, Nicole Kidman, encore plus inquiétante et froide qu’à son habitude. Il est un brillant chirurgien, une barbe bien fournie. Elle est une ophtalmologue réputée. Quel homme n’a pas rêvé de vivre avec Nicole Kidman et de « jouer » dans l’intimité de la suite parentale à « l’anesthésie générale » dans le lit.

    Première scène qui me précipite dans un autre monde. Dès les premières images et des dialogues parfois décalés, je pressens l’étrangeté de la situation, de ce couple presque froid à la manière d’éduquer leurs enfants. Et là-dessus, Nicole est parfaite, la plus belle femme froide qui existe. Inquiétante.

    D’autant plus que Colin semble entretenir une étrange relation avec un ado de seize ans, Barry Keoghan, qui lui pour le coup est parfaitement inquiétant et énigmatique. Une musique sacrée entre en jeu, lyrisme orthodoxe pour une tragédie grecque. La « mise à mort du cerf sacré » du grec Yorgos Lanthimos, autant applaudie que huée lors de sa projection à Cannes, assortie tout de même de son prix du scénario, est pour le moins dérangeant, troublant, pas si loin de virer au gore en restant totalement glauque, sombre, noir.


    Je comprends que le père de Barry est mort sur la table d’opération, et que derrière l’ambiguïté de la relation entre l’ado et le chirurgien arrive bientôt le plus surprenant marché qu’il soit : l’heure de la vengeance a sonné, cloches orthodoxes, un proche va mourir, à lui de choisir lequel de ses enfants devra être tué. La grosse claque ! Comment juste envisager un tel sacrifice. Nicole Kidman y arrive si merveilleusement bien, le froid l’habille si bien. Mais Colin Farrell, avec sa barbe si chargée par le poids de la culpabilité…

    Je ne vais pas m’étendre sur ce film, bien que si Nicole me propose de jouer à poil à l’anesthésie générale, je fais le mort de suite. Il est totalement dérangeant, sort même des conventions aussi bien éthiques que cinématographiques. On aime, on n’aime pas. Pas de juste milieu pour cette tragédie grecque et glauque. Moi, j’adhère totalement à ces expériences cinématographiques, sages dans la mise en scène mais troublantes dans le contenu. Totalement, même. C’est que la froideur ne me fait pas peur, surtout si elle vient de Nicole Kidman. Quand le film est bercé dans une enveloppe sonore envoûtante et tout aussi inquiétante, la contrebasse étant le meilleur allié des films flirtant avec l’horreur et le fantastique...

    Site web:  https://memoiresdebison.blogspot.fr/2017/11/une-tragedie-grecque-et-glauque.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites