Les Proies

    |  1 |
    J'aime:
    - Pour son cinquième film, Sofia Coppola, qui signa le remarqué Virgin Suicides (2000), l'oscarisé Lost in translation (2003), puis Marie-Antoinette et The bling ring, s'attaque à un roman de Thomas Cullinan (1966). Au XIXe siècle, aux Etats-Unis, durant la Guerre de Sécession, un climat fiévreux s'installe dans une maison isolée où quelques jeunes filles sont en pension, encadrées par quelques femmes pleines de soucis, lorsqu'un soldat, blessé, est recueilli pour être soigné... Un film dramatique, avec un aspect romantique torturé, qui offre à priori des prestations d'acteurs intenses, et fut lauréat du Prix de la mise en scène à Cannes 2017.
    Affiche du film Les Proies
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VF
    VO

    Les Proies

    BLOG
    UTILISATEURS
    (3.1 pour 14 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 33min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Les Proies : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Mise à mort du cerf sacré
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Roman J. Israel, Esq.
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Aux yeux de tous
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Lobster
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Prémonitions
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Avant d&#039;aller dormir
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Les Proies

    En pleine guerre de Sécession, dans le Sud profond, les pensionnaires d'un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé du camp adverse. Alors qu'elles lui offrent refuge et pansent ses plaies, l'atmosphère se charge de tensions sexuelles et de dangereuses rivalités éclatent. Jusqu'à ce que des événements inattendus ne fassent voler en éclats interdits et tabous.

    Photos du film Les Proies

    Ajouter une photo du film Les Proies

    Critiques Blog du film Les Proies

    LInfoToutCourt
    Le 23/08/2017
    123 critiques
    Beauté naturaliste. Dans cette grande maison transformée en refuge pour quelques jeunes femmes pendant la guerre de Sécession, Sofia Coppola aligne les plans de toute beauté. Elle profite de la lumière naturelle du soleil et des bougies, ainsi que des caractéristiques d’un film sur pellicule en 35m – ce qui devient rare de nos jours – pour livrer une vision pastorale à l’opposé des horreurs de la guerre qu’on entend au loin.

    Site web:  https://linfotoutcourt.com/cannes-2017-les-proies/

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Les Proies
    4459 Vues
    The Beguiled - b a VO
    Bande-annonce VO
    4228 Vues
    575 Vues
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film Les Proies

    Ajouter une liste au film Les Proies

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Les Proies
    tinalakiller
    Le 29/09/2017
    372 critiques
    Les Proies a beau avoir remporté le prix de la mise en scène au dernier festival de Cannes présidé par Pedro Almodovar, il ne semble pas avoir convaincu grand-monde, vu ce que j’ai pu lire à droite et à gauche aussi bien sur la blogosphère que dans la presse. En dehors de Virgin Suicides, j’ai toujours eu du mal avec les films de Sofia Coppola : je craignais une nouvelle déception (et les critiques mitigées n’étaient pas très encourageantes). Je ne suis donc pas allée le voir pour sa réalisatrice ni même spécialement pour son prix cannois : j’ai eu la chance de tomber à la bibliothèque sur le remarquable roman d’origine écrit par Thomas Cullinan en 1966. Petite précision : j’ai découvert la version de Siegel une semaine après celle de Coppola. Je suis la première étonnée mais j’ai cette fois-ci envie de défendre le film de Coppola. Certes, il est imparfait, on ne peut pas s’empêcher d’avoir ce petit sentiment d’inabouti en sortant de la salle. Pourtant, il a fait son petit effet sur moi qui n’en attendais pas plus que ça. Une semaine après, j’ai découvert la version de Siegel : quelle déception.

    (la suite sur le blog)

    Site web:  https://tinalakiller.com/2017/09/29/les-proies-1971-et-2017/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites