Grave

    |  1 |
    J'aime:
    - Le film événement de la section Semaine de la Critique à Cannes 2016, remarqué aussi à l’Étrange Festival la même année, a enfin trouvé le chemin des salles françaises, en mars 2017. Assorti d'une interdiction aux moins de 16 ans... Grave est un drame semé d'éléments de film d'horreur, construit autour de Justine – jouée par la révélation Garance Marillier – jeune fille végétarienne admise à l'école des vétérinaires, qui se découvre, au cœur de ces bâtiments de vieux béton, un goût bizarre pour la viande crue... Qui annonce la mise à jour d'une nature cannibale... Avec, à son casting, Laurent Lucas, toujours présent du côté des univers surnaturels sombres, et le délirant Bouli Lanners dans un tout petit rôle, ainsi que Rabah Naït Oufella (Entre les murs, Papa was not a rolling stone, Nocturama, L'Ascension, Patients), Joana Preiss (Sibérie, Ma mère, Boarding Gate, Les Mouvements du bassin, Le Dos rouge, Mauvaise fille), et la jeune Ella Rumpf, Grave constitue une révélation choc pour sa réalisatrice, Julia Ducournau, et s'impose a priori en tant qu'oeuvre forte, parfois sanglante, toujours profonde. Une bonne claque à espérer au sein des films de genre français, entre autres...
    Affiche du film Grave
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    recommander à mes amis
    BANDE ANNONCE
    VF

    Grave

    UTILISATEURS
    (2.8 pour 11 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    France,Belgique
    DUREE:
    1h 38min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    Grave : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film Frontière(s)
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film The Green Inferno
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Livide
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Making off
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Territoires
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Pig
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film Grave

    Dans la famille de Justine tout le monde est vétérinaire et végétarien.
    À 16 ans, elle est une adolescente surdouée sur le point d’intégrer l’école véto où sa sœur aînée est également élève. Mais, à peine installés, le bizutage commence pour les premières années. On force Justine à manger de la viande crue. C’est la première fois de sa vie.
    Les conséquences ne se font pas attendre. Justine découvre sa vraie nature.

    Photos du film Grave

    Ajouter une photo du film Grave

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de Grave
    Grave - bande-annonce
    Bande-annonce VF
    13863 Vues
    Grave - bande-annonce
    Bande-annonce VF
    16145 Vues
    Grave - extrait
    Bande-annonce VF
    7000 Vues
    1
    2
    page 1

    Listes avec le film Grave

    Ajouter une liste au film Grave
    Depuis quelques années, on assiste à un renouvellement du cinéma de genre français. Du Thriller au film fantastique en passant par le cinéma d’horreur-épouvante, les spectateurs et amateurs de film de genre...
    Le film gore est un genre dérangeant qui occupe une place à part dans l’histoire du cinéma. Fait d’histoire de zombie, de torture, de cannibale et même parfois de zombie cannibale, ce genre est entretenu à...
    Le cannibalisme au cinéma existe dans des films de différents genres. Néanmoins cette pratique reste très utilisée dans les films d’horreur épouvante italiens des années 80 que le site nanarland met...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film Grave
    olivier.demangeon.5
    Le 16/08/2017
    760 critiques
    « Grave » est un film d’horreur médiocre, l’histoire prend des détours cérébraux indigestes pour présenter des scènes gores de cannibalisme. L’intrigue est vide, et dans une certaine mesure malhonnête, cherchant à présenter une déviance comme une maladie héréditaire. Les scènes de gore sont graphiquement bien orchestrées et la prestation de la distribution est honorable avec une excellente performance de Garance Marillier. Le rythme, la photographie et la bande originale sont corrects. Reste un film surévalué et à éviter pour les plus sensibles.

    Site web:  http://wp.me/p5woqV-4Bu
    tinalakiller
    Le 22/07/2017
    354 critiques
    Difficile de passer à côté du phénomène Grave, grand vainqueur à Gérardmer cette année et présenté l’année précédente à la Semaine de la Critique à Cannes (pour ne citer que ces festivals). Il s’agit du premier long-métrage de l’ex-étudiante de la FEMIS, Julia Ducournau : elle avait co-signé Mange, un téléfilm pour Canal + en 2012 et un court-métrage intitulé Junior (et on retrouve dans le casting une certaine Garance Marillier). Grave, co-produit par Julie Gayet, a vite fait le buzz pour ses scènes cannibalistes. On a lu à plusieurs reprises (que ce soit dans la presse ou même sur les réseaux sociaux) que des spectateurs avaient gerbé à cause de certaines scènes visiblement insupportables. C’est pour cette raison que je n’ai pas tenu à découvrir ce film en salles, de peur que mon petit coeur, mon foie, mon estomac et mon cerveau (oui, tout ça) ne supportent pas ce choc (rappelez-vous que j’ai vu Salo de Pasolini en deux fois, le tout avec ma poubelle à côté parce que je sentais que j’allais physiquement dégueuler). Cela dit, entre temps, plusieurs blogueurs m’ont prévenue, je cite, qu’en fait il n’était pas si gore mais la fin était tout de même épicée. J’ai également bien retenu toutes les informations que j’ai lues (sans me spoiler) : le film ne serait pas à proprement parler gore malgré sa réputation. La réalisatrice dit elle-même qu’il s’agit plus d’un drame, parfois comique, mélangé au body horror. J’accepte tout à fait ce postulat et effectivement c’est ce qu’on constate très rapidement. Mais cela ne m’a pas empêchée d’être fortement déçue. En fait, j’ai l’impression d’avoir été confrontée à ma séance de It Follows (également un film de genre d’auteur absolument adoré pour tout le monde alors qu’il a pour moi un certain nombre de défauts / éléments problématiques) en terme de déception (ici encore plus élevée). Mon problème n’est pas nécessairement lié au manque de gore même si je reviendrai tout de même sur ce point. La mise en scène en elle-même n’est pas ce qui m’a gênée, je n’ai pas de reproche à lui faire, c’est peut-être même l’un des seuls points positifs que je relève. C’est globalement l’écriture qui m’a réellement chiffonnée. Cette oeuvre a été vantée pour son intelligence, sa psychologie et que sais-je. Justement, j’ai trouvé l’écriture terriblement pauvre, pas du tout fine et parfois même incohérente et tombant sans cesse dans la sur-référence.

    [suite sur le blog]

    Site web:  https://tinalakiller.com/2017/07/22/grave/
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites