The Interview

    |  2 |
    J'aime:
    NE CROYEZ PAS CES AMÉRICAINS IGNORANTS SANS HONNEUR ? - Dave, animateur de talk show américain et son producteur Aaron sont envoyés en Corée du Nord pour assassiner, malgré eux, le leader Kim Jong-un. Réalisé par Evan Goldberg, cette comédie déjantée, portée par le duo James Franco et Seth Rogen, a failli ne pas sortir aux États-Unis suite à la menace terroriste sur les salles qui diffuseraient le film.
    Affiche du film The Interview
    ma note
    je suis fan
    ajouter à mes films

    Notez le film : 


    ecrire mon avis/critique
    BANDE ANNONCE
    VF
    VO

    The Interview

    UTILISATEURS
    (3.35 pour 86 notes)
    REALISATION:
    ANNEE:
    PAYS:
    DUREE:
    1h 52min
    ACTEURS:
    + Fiche complète

    The Interview : Films proches

    <
    1
    2
    >
    Affiche du film La télé lave plus propre
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Télé Gaucho
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Le Baltringue
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film American Dreamz
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film L&#039;homme de l&#039;année
    Film
    pas de bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Affiche du film Confessions d&#039;un homme dangereux
    Film
    Voir la bande annonce Vous et ce film

    Notez le film : 


    Synopsis du film The Interview

    Un animateur de talk show et son producteur se rendent en Corée du Nord pour interviewer le dictateur. Mais la CIA leur demande de l'assassiner.

    Photos du film The Interview

    Ajouter une photo du film The Interview

    Extraits de films, bande-annonces

    Vous pouvez ajouter un extrait de film de The Interview

    Listes avec le film The Interview

    Ajouter une liste au film The Interview
    La CIA, Central Intelligence Agency, vous ne connaissez pas? Bizarre... parce qu'eux vous connaissent très bien. L'agence de renseignement américaine espionne à l'intérieur et en dehors du...

    vos dernières critiques de film

    Ajouter une critique au film The Interview
    tinalakiller
    Le 11/07/2015
    329 critiques
    A l’origine, The Interview (je vais l’appeler par son titre original tout le long de ma critique car le titre français m’exaspère) ne m’intéressait pas plus ça car je ne suis pas plus fan que ça de l’humour à la Seth Rogen (en gros un humour franchement pas fin et trop souvent en dessous de la ceinture) bien que je trouve le bonhomme toujours aussi sympathique. Mais personne n’a pas échappé aux polémiques autour de ce film. Tout d’abord, comme on s’en doutait un peu, le long-métrage n’a pas vraiment plu au véritable Kim Jong-un, qui n’a pas hésité à menacer ouvertement les Etats-Unis de représailles. Puis, Sony Pictures Entertainment a été victime d’un colossal piratage. Ainsi, beaucoup d’informations ont été révélées publiquement (dont des mails à caractère raciste) et la patronne Amy Pascal (entre nous, une conne) a annoncé récemment sa démission. La Corée du Nord a évidemment été accusée d’avoir provoqué ce gigantesque piratage même si rien ne le prouve jusqu’à présent (je n’aime pas voir des complots de partout mais cela ne me semble toujours pas impossible que ce soit l’équipe du film qui ait fait le coup…). Face à des menaces terroristes visant les cinémas américains, Sony a refusé de sortir The Interview en salles dans un premier temps puis est sorti en VOD aux Etats-Unis et dans quelques cinémas américains le jour de Noël. Finalement, il a eu également droit à sa sortie dans les cinémas français. Bref, j’étais curieuse de découvrir LE film qui a foutu un sacré merdier, au point de créer un incident diplomatique. Comme je n’en attendais rien, je ne peux pas dire que j’ai été déçue. En revanche, voir qu’une petite comédie potache assez oubliable ait pu créer autant de problèmes fout quand même un peu les boules. Je ne vais pas pour autant le démonter entièrement. Dans l’ensemble, The Interview est selon moi un peu trop long mais il reste divertissant et propose tout de même pas mal de scènes drôles (en tout cas, elles m’ont fait rire). Rien que les premières minutes du film, avec Eminem qui avoue publiquement (et à plusieurs reprises) qu’il est gay alors qu’il est réputé pour son homophobie et Rob Lowe chauve sont réussies. J’ai également bien adhéré au gros délire autour de Fireworks de Katy Perry.
    Hélas, comme je m’en doutais avant de le découvrir, The Interview n’échappe pas à des gags assez lourds voire même assez vulgaires. Je pense par exemple à la scène de sexe furtive entre Seth Rogen et Diana Bang (honnêtement, cela n’a aucun intérêt de voir la queue relevée de Rogen dans son pantalon, on a compris qu’il était en chaleur) ou encore à une vague scène de pénétration anale, qui n’est franchement pas drôle. Je tenais également à partager une de mes réflexions, même si j’ai conscience qu’elle pourra déranger certains parmi vous, surtout que je proclame régulièrement défendre la liberté d’expression. Mais je dois avouer que cela m’a embarrassée de voir cette comédie ancrée dans un univers réel mettant en scène un dictateur qui existe toujours actuellement. Je pense pourtant qu’on peut rire de tout et je précise évidemment que je ne défends en aucun cas Kim Jong-un. Cependant, quand je vois tout le foin qu’il y a eu autour de ce film et quand je vois le résultat, je ne trouve pas que ça valait le coup de rester aussi proche de la réalité et à prendre tous ces risques. Je n’aime pas forcément réécrire les scénarios, on doit prendre les films tels qu’ils sont mais j’ai l’impression qu’un univers fictif aurait eu plus sa place (surtout avec un humour si potache). En fait, je crois que je n’ai pas surtout pas apprécié de voir un buzz gratuit. Après, peut-être que je n’aurais pas eu ce type de réflexion face à un film bien plus réussi. De plus, le Kim Jong-un est, à part à la fin du film, relativement sympathique (et j’ai trouvé Randall Park plutôt bon). Effectivement, on voit comment Rogen et Goldberg ont voulu dénoncer cette dictature, notamment en grossissant absolument tous les traits de la personnalité coréenne. Mais pour moi, ils passent un peu à côté de la critique de la dictature. En revanche, celle des médias m’a paru davantage pertinente, principalement grâce à James Franco. Cet acteur a beau m’agacer, je dois avouer qu’il s’en sort parfaitement bien dans ce rôle de journaliste crétin. Pour conclure, The Interview n’est pas la comédie qui tue (désolée pour la vanne vraiment naze) et peut décevoir par rapport à sa surmédiatisation (je comprends certaines critiques assassines) mais il a réussi à me divertir, même à me faire rire de temps en temps. Disons que je ne l’ai pas trouvé pire que les autres comédies grasses venues tout droit des Etats-Unis.

    Site web:  https://tinalakiller.wordpress.com/2015/02/19/linterview-qui-tue/
    sebd59
    Le 07/02/2015
    298 critiques
    L’interview qui tue n’est pas du tout un brulot ou un film de propagande américaine. Il faut voir ce film pour ce qu’il est, c’est-à-dire, une comédie américaine potache aux gags scatologiques. Même si la première partie du film reste calme, la seconde partie entre dans le grand n’importe quoi avec des gags de plus en plus difficile à suivre tellement le délire devient difficile à comprendre. Une comédie assez irrégulière avec des gags qui fonctionnent et des moments de pure grossièreté gratuite. Seth Rogen semble tenir la situation en main dans la majorité du film, ce qui n’est pas le cas pour James Franco qui en fait beaucoup trop dans le délire et l’interprétation de son personnage et cela tout le long du film.

    Site web:  http://1oeildanslasalle.canalblog.com/archives/2015/02/07/31458743.html
     Fermer Fermer
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites