Critiques du film: Run or Die
    Run or Die
    Ajouter une critique au film
    Run or Die
    olivier.demangeon.5
    Le 19/02/2015
    925 critiques
    « Run Or Die » est une comédie dramatique parue en 2012 et réalisé par Michael Corrente dont nous n’avions jamais vu de film jusqu’à ce film. Dans le casting, on trouve Peter Facinelli qui est essentiellement connu pour son interprétation du Dr. Carlisle Cullen dans la saga des « Twilight ». À ses côtés, Jaimie Alexander qu’on a pu voir dans « Le Dernier Rempart » (2013) aux côtés d’Arnold Schwarzenegger. Dans un rôle secondaire, on retrouve Michael Madsen, William Forsythe et Joe Pantoliano. Un film que l’on pourrait qualifier de modeste avec une approche originale, presque pittoresque, l’histoire d’un pickpocket dont l’aventure d’un soir tombe enceinte. L’histoire se déroule dans la ville de New-York et le métro y est très présent. On oscille entre la comédie, le drame et la romance. Difficile de vraiment coller une étiquette sur cette production. Le film est écrit et produit par l’acteur principal, Peter Facinelli. On peut donc imaginer que ce dernier savait exactement ce qu’il voulait voir à l’écran. L’intrigue est assez simple et l’interprétation est relativement sobre, pourtant, on doit avouer qu’on accroche facilement à cette petite histoire sympathique.

    Site web:  https://cinemaolilolo.wordpress.com
    bobmorane75
    Le 10/10/2013
    245 critiques
    Avec l’automne qui commence, et avant le lancement de la 11ème édition de l’opération « un dvd pour une critique » par Cinetrafic, petite découverte avec Run or die de Michael Corrente.
    Sur fond de polar, cette sympathique petite comédie romantique est vive et alerte, bien qu’un peu trop longue à se mettre en jambe. En fait, le début est un peu poussif, avec ce pickpocket que l’on nous montre avec une certaine admiration dans ses forfaits quotidien, qui pour ma part est plutôt déplaisant. Le personnage principal, vole autant qu’il peut, en toute circonstance et total impunité, portables et portefeuilles, valisette et même plaque de police. On comprend ensuite, quant il se rend chez son receleur, qu’il le fait pour rembourser une lourde dette laissée par son défunt père. Sauf que l’insigne de police est sans doute l’affaire de trop, et surtout, une histoire d’un soir se complique quand la jeune femme lui annonce être enceinte de trois mois. Signe pour lui qu'il faut mettre fin à cette vie, et de prendre une nouvelle direction ? C’est en tout cas à partir de ce moment là que l’histoire prend véritablement son envole, avec sa dose d’émotion et d’humour. Quand la police est sur lui, quand son one shot s’avère avoir été un coup de foudre réciproque et l’amour de leur vie, quant sa mère emménage chez son amoureux… Courses poursuites, questionnements et révélations se succèdent alors à un rythme vif et passionné. Je me suis donc beaucoup amusé sur le dernier tiers qui rehausse le début et relie la première scène. Sans être un grand film, il apporte avec son ambiance légère et amusante, une détente qui laisse au final un bon arrière gout sympa.
    Avec Peter Facinelli (Twilight) qui nous apporte heureusement avec réussite un autre visage que le vampire blafard, en duo avec la jolie Jaimie Alexander (Le dernier rempart) qui est pleine de fraicheur et émouvante. Michael Madsen (Krach) est amusant en policier brutal et maladroit. Vincent Gallo (2 days in New York) est crédible en bien méchant. Marianne Leone et Joe Pantoliano sont tout aussi drôles et convaincants.

    Site web:  http://glandeurnature.over-blog.com/
    sebd59
    Le 10/10/2013
    394 critiques
    Dans le cadre de l’opération un DVD contre une critique, en partenariat avec cinetrafic, dvdtrafic et Factoris Films, j’ai eu en ma possession le dvd de Run or die.

    On commence par le début, le dvd en lui-même. Comme je l’avais déjà remarqué pour le film Suspect avec Nicolas Cage, la jaquette du dvd est un peu trompeuse, et pourtant nous n’avons pas le même distributeur. La jaquette est légèrement différente de l’affiche du film. Comme on peut le voir, des armes ont été ajoutés sur l’affiche ayant été utilisée pour le dvd, certainement pour donner un côté plus film d’action, que le film ne l’est en lui-même car niveau arme à feu, il y en a mais elles ne sont pas utilisés.

    Une fois le dvd lancé, après un jingle, on tombe directement sur le menu du dvd, et on ne peut dire que le menu soit long à charger, tout a été fait en simplicité, et parfois c’est mieux, un menu sobre qu’un menu animé qui dure une plombe, rare sont les bons compromis aussi bien sur les dvd, que sur les blu-ray.

    Lancer le film, Chapitres, Réglages, mais pas de bonus, le dvd en est dépourvu. Est-ce une obligation de mettre des bonus ? Bien sûr que non, et si vous êtes comme moi c’est le film qui importe, les bonus c’est vraiment si vous voulez en savoir plus mais ici ce n’est pas utile. La légèreté du film permet ce manque de bonus, même si une bande annonce ou deux n’aurait pas fait de mal.

    Pour visionner ce film, vous aurez la possibilité de la version française en DD5.1 ou sinon la version originale proposée à la fois en dolby digital mais également en DTS. Pour le sous titrage, il faudra se contenter du français pour cette édition.

    Concernant le film en lui-même, on retient principalement sa légèreté. Le scénario, dans ses premières minutes, fait un peu penser à FBI duo très spécial.

    Une légère ressemblance entre le personnage de la série (Neal Caffrey) et celui du film, avec comme démarcation que le personnage du film n’est pas aussi cultivé et la classe en moins.

    L’élément principal de ce scénario est le fait que le pickpocket est dérobé l’insigne à un policier, et non la fille enceinte. Et cela même si c’est cet élément qui permet de faire une fin punissant les méchants.

    Le scénario est construit en 3 phases. La première lançant les différents personnages, la seconde est un jeu du chat et de la souris, et la troisième constitue la fin, que je ne révélerai pas. Une construction classique pour ce genre de film, mais ce film est vendu comme une comédie dramatique.

    Et là, on pousse un peu loin. La comédie, je n’ai rien trouvé de très drôles en dehors de quelques situations entre le policier et le pickpocket, qui a tendance à ridiculiser la police bien sûr. Et pour le dramatique, il faudra me l’expliquer car j’ai beau chercher, je n’ai pas trouvé le moindre drame dans l’histoire.

    Mais le bon point dans l’histoire, c’est justement que l’histoire est très linéaire et se suit sans problème. Mais ce qui peine réellement, c’est la réalisation.

    Durant la majorité du film, le réalisateur ne fait qu’abuser des procédés. Au début, un excès de changement de plan entre le premier et le second, et cela pour n’importe quel événement. Puis après, c’est un excès de champ suivis automatiquement du contre champ. Une réalisation qui utilise ces procédés pour se rendre dynamique mais c’est plus frustrant qu’autre chose. C’est presque au bout d’une heure, que le réalisateur se calme et donne une réalisation plus nette.

    Pour le casting, on a un trio d’acteurs : Peter Facinelli, Jaimie Alexander et Michael Madsen.

    Peter Facinelli essaie de jouer sur la vague post Twillight pour essayer de percer. Même si on ne le reconnait pas au premier coup d’œil, cela n’empêche pas que l’on garde Twillight dans la tête. Dans le rôle du pickpocket, on hésite un peu entre une réussite ou un échec. Moi, je vais parler de succès en demi-teinte. Lors des scènes plus « mouvementées » il est convaincant, mais cela est plus difficile dans les scènes plus calmes où le dialogue prime. On retrouve Jaimie Alexander (Thor, Le dernier rempart), elle est jolie, elle est convaincante mais franchement, le personnage aurait pu être joué par n’importe qui. On y croit mais elle est plus là pour faire jolie à l’image. Et le dernier du trio c’est Michael Madsen, dans le rôle du policier qui s’est fait voler son insigne. Le rôle de policier, un peu ou beaucoup brutal est habituel pour cet acteur, c’est un peu toujours le même rôle depuis des années. Le jeu est convaincant.

    Dans son ensemble, Run or Die est un film léger, qui ne cherche pas à impressionner et qui reste simple. Le film se regarde et malgré quelques lacunes, on se retrouve avec un film qui se regarde sans difficulté. Pas un film d’action comme le fait croire la jaquette, pas vraiment une comédie dramatique, ce film oscille entre plusieurs genres sans jamais se poser définitivement avec parfois un peu de film policier. Et si vous aimez les films policiers vous pouvez en découvrir en vous rendant ici.

    Site web:  http://1oeildanslasalle.canalblog.com/archives/2013/10/10/28188636.html
    Emma666
    Le 21/10/2013
    50 critiques
    De Peter Facinelli, je ne connaissais que 2 choses :

    - Il n'était pas dégueux torse nu dans Supernova (dernier film de James Spader où il est sexy)
    - Il aurait été parfait pour une pub de lessive dans Twilight, car il était plus blanc que sa blouse de docteur.

    Ce que je ne savais pas, c'est qu'il pouvait également écrire des scénarii, produire des films, et accessoirement, bien jouer la comédie.



    Dans Run or Die (écrit et produit par lui-même, histoire de ne pas subir de casting où on lui dirait : "Ptain ! C'est vraiment un vampire ! 11 ans entre Supernova et Run or Die, et il n'a pas vieilli d'un poil !") raconte l'histoire de Bobby, un type qui vit encore chez sa mère, et devient pickpocket pour rembourser les dettes de jeux de son père décédé. Un jour, une des aventures d'un soir lui dit qu'il va être papa, et il veut prendre ses responsabilités... en payant son avortement.

    J'ai vraiment aimé le personnage du looser qui joue avec la police, dérobe sans problème les effets personnels de ses victimes, et mange des Froot Loops au petit-déjeuner.
    Même si le scénario est assez simpliste, c'est une histoire de rédemption est assez bien menée par un acteur qui pour une fois, ne joue ni les beaux gosses, ni les papas poule et qui laisse la part belle à l'humour, sans pour autant tomber dans la grosse rigolade. Je vais peut-être finir par le voir autrement que pâle et musclé, Peter Facinelli.

    Quant à la réalisation, une belle surprise sur ce coup-là. Filmé la plupart du temps en caméra à l'épaule, l'image est pourtant assez propre et visible. Également à noter les effets de style sur les flash-back, et sur certaines scènes de vol, comme celle où le héros fait les poches de 3 personnes, tranquillement, sans se presser, pendant qu'ils sont figés dans le temps.

    Pour conclure, Run or Die n'est pas forcément le film de l'année (vu qu'il a été tourné en 2011), mais il a le mérite de faire passer un bon moment, et de lancer la carrière de Peter Facinelli.

    en tant que scénariste et producteur.


    Site web:  http://lapauselecture.canalblog.com/archives/2013/10/21/28260577.html
    Lessabs
    Le 22/10/2013
    9 critiques
    Alors je ne sais pas vous mais moi, je n'avais jamais entendu parler de ce film avant le Partenariat de CineTrafic. Autant vous avouer tout de suite que j'étais curieuse de découvrir Peter Facinelli dans un autre film que Twilight !!! Ni une ni deux, j'ai sauté sur l'occasion pour découvrir ce petit film sans prétention mais fort agréable.

    L'histoire est simple mais suffisante. Ne vous fiez pas à la jaquette du DVD car elle est trompeuse. Il n'y a pas vraiment d'armes à feu dans ce film. On raconte l'histoire de Bobby, pickpocket qui vit encore chez sa mère ! Pas vraiment violent en soit mais on suit facilement ses aventures sans avoir une fois regardé sa montre (enfin pour ma part). J'ai trouvé le film dynamique et j'ai apprécié les démonstrations de vols au ralenti.

    J'ai trouvé ce film plutôt bien tourné et sympa esthétiquement surtout lorsque j'ai vu dans le générique de fin qu'il avait été réalisé par nul autre que Peter Facinelli. Je ne savais pas qu'il avait également une carrière de réalisateur. J'espère qu'il va continuer car je trouve ses débuts plutôt encourageant. Après ce n'est pas encore du grand art mais ça pourrait le devenir s'il persévère.

    Pour ce qui est du jeu des acteurs, j'ai trouvé que les deux acteurs principaux formaient un beau duo et avaient une bonne complicité. Quel plaisir de voir Peter avec son teint naturel et ça vrai couleur de cheveux (au secours marre du blond vénitien ^_^). Et le visage d'ange de Jaimie Alexander n'était pas pour déplaire à Monsieur.

    Donc vous l'aurez compris, j'ai passé un bon moment devant mon écran :D Ce n'est pas film à noter dans les annales mais un petit films sans prétention et qui se laisse regarder le dimanche soir sans prise de tête. Je le regarderai sûrement avec plaisir une autre fois.
    Venez découvrir d'autres films d'action et films policier sur CinéTrafic. Bon visionnage les amis !!
    Je remercie chaleureusement CineTrafic et Factoris Films pour ce partenariat.

    Site web:  http://rosehillcottage.hautetfort.com/archive/2013/10/14/run-or-die-5195814.html
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites